19.1 C
Casablanca
lundi 27 mai 2024

Armements : L’administration US approuve la vente de missiles Javelin au Maroc

À lire aussi

Le feu vert a été donné par le Département d’Etat américain pour la vente au Maroc de missiles Javelin et d’équipements connexes. D’un montant de 260 millions de dollars (environ 2,61 milliards de dirhams).

Le projet de vente comprend 612 missiles Javelin FGM-148F, dont 12 missiles volants et 200 unités de lancement légères Javelin (LWCLU). Selon le Pentagone, cette acquisition contribuera à la sécurité nationale des États-Unis en renforçant les capacités d’un allié important non membre de l’OTAN.

L’intégration de ces systèmes dans les forces armées marocaines ne devrait poser aucune difficulté. La mise en œuvre de la vente ne nécessitera pas la présence de personnel militaire ou de contractuels américains au Maroc. De plus, elle n’aura aucun impact négatif sur l’état de préparation des forces de défense américaines.

En plus des missiles eux-mêmes, le paquet comprend un ensemble complet d’équipements et de services de soutien. Cela inclut des simulateurs de missiles, des outils de maintenance, des formations pour les opérateurs et les officiers, ainsi que des munitions tactiques aériennes et terrestres. Le Pentagone souligne que cette transaction s’inscrit dans le cadre de la politique étrangère et de sécurité nationale des États-Unis, et qu’elle ne perturbera pas l’équilibre militaire régional.

Le missile Javelin FGM-148F est un système « tire et oublie » doté d’un système de verrouillage de cible avant le lancement et d’un autoguidage infrarouge. Son ogive à charge creuse double lui confère la capacité de percer les blindages les plus avancés, avec une portée maximale de 2500 mètres. Cette technologie avancée garantit une précision et une efficacité maximales sur le champ de bataille.

La vente de ces missiles antichars au Maroc reflète l’engagement continu des États-Unis envers la sécurité et la stabilité de la région de l’Afrique du Nord. En renforçant les capacités défensives de ses alliés régionaux, les États-Unis cherchent à promouvoir un environnement sécurisé et prospère dans cette partie du monde, tout en consolidant leurs relations bilatérales avec le Maroc.

 

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img