25.2 C
Casablanca
mardi 16 juillet 2024

Art marocain et africain à La Mamounia : Une vente d’exception par Artcurial

À lire aussi

Le 4 novembre prochain, La Mamounia de Marrakech sera le lieu d’une vente aux enchères exceptionnelle organisée par la maison Artcurial. Cette vente mettra en lumière des artistes marocains et africains renommés de l’art moderne et contemporain, offrant ainsi un panorama emblématique de leurs créations.

Parmi les artistes à l’honneur, citons Mohamed Melehi, Jilali Gharbaoui, Rabi’, Miloud Labied, Saad Ben Cheffaj, ainsi que des figures notables telles que le Sénégalais Soly Cissé et le Malien Abdoulaye Konaté, comme l’indique un communiqué d’Artcurial.

Trois œuvres de Mohamed Melehi seront mises en vente dont Constitution in puzzle B, une œuvre monumentale réalisée en 2013 réunissant les éléments iconiques d’un des plus grands artistes marocains : la flamme, la vague, la peinture cellulosique et le collage dans un format exceptionnel de 1,80 x 3,22 mètres. L’œuvre a été dévoilée lors de l’exposition-événement « Le Maroc Contemporain » à l’Institut du Monde arabe en 2014. Elle sera accompagnée de Composition (1975), une peinture cellulosique ainsi que de L’arbre de Juba II, appartenant à une série d’huiles sur toile réalisées par l’artiste en 2014 et inspirées des grandes figures royales d’Afrique antique.

Une composition de 1965 de Jilali Gharbaoui sera également présentée ainsi que Cavaliers d’Hassan El Glaoui. Alliant chromatisme noir et de subtiles touches de couleur, plusieurs œuvres d’Abdelkébir Rabi’ seront de mmême mises en vente dont Composition (2015).

» Nous retrouverons également une composition de 1974 de Miloud Labied reprenant la figuration caractéristique du peintre dans une atmosphère bleue, une technique mixte de Saad Ben Cheffaj Tetouan, inspirée de la ville d’origine du peintre, en sus d’œuvres d’Abdelbassit Ben Dahman, Hassan Hajjaj et Chaïbia Tallal », a fait savoir la même source.

Des œuvres d’art contemporain africain majeures font également partie de cette vente, évoquant les liens et la richesse des échanges avec le Maroc. Inspiré par la ville de Fès, l’artiste malien Konaté réalise en 2016 plusieurs œuvres monumentales, intégrant au bazin malien des morceaux de textile et de broderies des maîtres artisans de la ville. Dans Composition pour Fès n°1, l’artiste travaille avec les teinturiers locaux pour créer des camaïeux subtiles de rouges, de bleus et de noirs.

Quant à l’artiste-peintre et sculpteur sénégalais Soly Cissé, il livre avec Composition (2018) une œuvre forte mêlant créatures hybrides, pictogrammes et silhouettes d’inspiration sénoufos.

Fondée en 2002, Artcurial, première maison de ventes aux enchères en France basée à Paris, conforte en 2022 sa place de premier plan sur le marché de l’art international. Avec trois lieux de ventes à Paris, Monaco et Marrakech, la maison totalise 216,5 millions d’euros en volume de ventes en 2022.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi