26 C
Casablanca
jeudi 25 juillet 2024

Attijariwafa Bank lance le FIAD 2024 : « Here, We Invest » !

À lire aussi

« Here, we invest » (“Ici, on investit”) ! Tel est le slogan clair et percutant du groupe Attijariwafa Bank, résolument décidé à se positionner comme une dynamo économique en Afrique. Ce message fort accompagne la 7ème édition du Forum International Afrique Développement (FIAD), un rendez-vous annuel devenu incontournable pour catalyser les opportunités d’investissement et de création de valeurs sur le continent africain. Le FIAD permet aux pays africains de présenter leurs projets et stratégies de développement aux investisseurs et financeurs internationaux, favorisant ainsi un environnement propice à la croissance et à l’innovation.

Cette année, le FIAD accueille 2000 opérateurs avec une prévision de 4000 rendez-vous d’affaires. Onze pays seront mis à l’honneur : Bénin, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Égypte, Gabon, Mali, Maroc, Mauritanie, Sénégal et Togo. Les plénières aborderont des thèmes cruciaux tels que « Ruptures de paradigmes », « Construire les opportunités : pleins feux sur la Zone de libre-échange Continentale africaine » (ZLECAF) et « Un investissement durable pour des sociétés durables ».

Lors de son discours d’ouverture du FIAD 2024, organisé par le Club Afrique Développement du Groupe Attijariwafa Bank en collaboration avec le fonds panafricain AL MADA, Mohamed El Kettani a débuté en déclarant que « l’Afrique traverse aujourd’hui une série de transitions qui la projettent résolument vers l’avenir ». Il a souligné que « l’Afrique est en pleine transformation, se déployant à travers de vastes chantiers de développement et des ambitions communes ». Le PDG d’Attijariwafa Bank a exprimé sa conviction que « l’Afrique est bien placée pour devenir un moteur de développement global ». Cependant, pour atteindre son plein potentiel, a-t-il ajouté, « la transformation durable de ses atouts doit s’appuyer sur des politiques disruptives et inclusives, des investissements stratégiques et une allocation optimisée des ressources ».

Mouna Kadiri, directrice du Club Afrique Développement d’Attijariwafa Bank, a déclaré : « Le Forum International Afrique Développement est une plateforme économique de référence dont l’objectif est de fédérer des milliers d’entreprises africaines et des partenaires internationaux autour de la création de valeurs. Le FIAD agit sur trois leviers principaux : le plaidoyer économique pour la coopération Sud/Sud, la mise en relation des entreprises pour des partenariats fructueux, et le marché de l’investissement, mettant en avant les opportunités de développement économique des pays africains. »

Malgré des défis persistants, l’Afrique a enregistré une croissance significative, avec un PIB continental en hausse de près de 5 % par an depuis 2000. Cependant, le COVID-19 a temporairement freiné cette dynamique. Le FIAD se veut un catalyseur pour la reprise, mettant en avant la nécessité d’une coopération Sud/Sud renforcée pour un développement durable et autonome du continent.

L’édition 2024 du FIAD consacre son agora à deux grands pavillons : le pavillon ZLECAF, un marché de 1,2 milliard de personnes avec un PIB de 2500 milliards de dollars, et l’espace Afrique Atlantique, une initiative promue par SM le Roi Mohamed VI pour une coopération économique et politique intégrée entre les pays atlantiques africains.

spot_img
- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi