22.9 C
Casablanca
lundi 22 juillet 2024

Bank of Palestine accueille Bank of Africa comme nouvel actionnaire

À lire aussi

Bank of Africa prend une participation de 1,24% dans le capital de Bank of Palestine, institution qui pèse 40% du PIB du pays et 33% de part de marché. Le partenariat entre les deux groupes inclut également une prise de participation ultérieure de BOP dans le capital de BOA ainsi qu’une coopération bancaire multidimensionnelle. Selon Othman Benjelloun, cette opération qui a reçu la Haute Approbation de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI traduit la sollicitude constante de notre Souverain envers le peuple palestinien.

Fruit d’échanges de visites et de discussions menées tant au Maroc qu’en Palestine, cette convention de partenariat prévoit que soit réalisée une participation croisée, à titre symbolique, au capital de chacun des deux établissements bancaires et ce, par acquisition de titres sur les bourses où ces institutions bancaires sont cotées, à Casablanca et Naplouse, respectivement.

Au-delà de cette prise de participation symbolique qui débute par l’acquisition de titres BOP par BANK OF AFRICA à hauteur d’environ 1,2 % de son capital, les deux groupes ont convenu de développer une coopération bancaire élargie, notamment, dans les métiers de Trade Finance et de Correspondent Banking ainsi que d’échanger leur expertise en matière de financement des PME et d’appui à l’entreprenariat et à l’innovation.

Ce partenariat s’articule, également, autour de la promotion économique visant à dynamiser les flux d’échanges et d’investissements entre le Maroc et la Palestine, ainsi que de la coopération culturelle, à travers notamment la réalisation de projets communs mettant en exergue leurs liens historiques indéfectibles.

« Nous sommes heureux de conclure avec le Président Shawa de BANK OF PALESTINE, a indiqué Othman BENJELLOUN, Président de BANK OF AFRICA, un partenariat Stratégique multidimensionnel. Au-delà de sa portée financière, économique et culturelle, il s’agit d’un acte institutionnel de solidarité et de confiance dans l’avenir des Territoires Palestiniens ainsi qu’une contribution de BANK OF AFRICA, en tant qu’opérateur privé panafricain de racines marocaines, à forger une destinée économique commune entre les deux nations »

Pour sa part, Hashim Shawa, Président du Groupe Bank of Palestine a déclaré à ce sujet : « Nous sommes fiers de l’évolution de notre partenariat avec BANK OF AFRICA. Ce partenariat est en ligne avec notre vision de l’expansion régionale et notre volonté d’attirer les investisseurs institutionnels vers BANK OF PALESTINE. Nous sommes reconnaissants au Président de BANK OF AFRICA et au Royaume du Maroc pour leur prévoyance et leur décision proactive de cimenter cet investissement dans BANK OF PALESTINE en ces temps difficiles, exprimant ainsi une marque de confiance dans la banque et dans l’avenir économique de la Palestine ».

Pour sa part, Othman Benjelloun a rappelé que les discussions entre les deux banques avaient démarré il y a 2 ans et qu’elles ont été interrompues ces derniers mois, pour aboutir en ce moment où l’on espère un cessez le feu.

Quatre dimensions caractérisent cette opération :

  1. Une participation croisée dans chacune des deux banques. Celle de BoA a été réalisée le 6 mai et celle de BoP interviendra ultérieurement ;
  2. Une coopération bancaire multidimensionnelle, essentiellement en matière de financement des échanges (trade finance) avec l’ouverture de lignes de financement et de confirmation, le financement des TPME, les échanges d’expériences et la gestion de patrimoine en plus de l’accompagnement de la diaspora palestinienne au vu du savoir-faire de BoA pour les Marocains du monde;
  3. La promotion de l’investissement et du marché palestinien, avec la conduite de délégations d’hommes d’affaires et la mise à profit de la plateforme BoA dans les différents pays de présence pour promouvoir la Palestine, à un moment où la reconstruction et les infrastructures demanderont des allocations importantes de capitaux ;
  4. Une coopération culturelle à travers le soutien à Bayt Al-Maghrib et la co-édition d’un ouvrage sur les deux villes déjà jumelées : Al-Qods Asharif et Fès.

Fondées presque au même moment (BoA en 1959 – BoP en 1960), les deux banques partagent les mêmes valeurs. BoP alloue 5% de ses bénéfices à des actions citoyennes, notamment sociales, culturelles, éducatives et médicales. Son conseil d’administration vient de mettre en place une enveloppe de 40 millions de dollars (2 millions par an sur 20 ans) pour venir en aide aux orphelins de la guerre de Gaza. Pour sa part, BoA à travers sa fondation pour l’éducation et l’environnement contribue fortement à ces deux secteurs. Son réseau d’écoles compte 309 établissements d’enseignement, prenant en charge 22.000 élèves et étudiants sur le territoire national.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi