12.1 C
Casablanca
dimanche 21 avril 2024

CFG Bank : chiffres clés 2023 et perspectives 2024 !

À lire aussi

L’année 2023 a été marquée par une croissance exceptionnelle des résultats de CFG Bank. Le résultat net part du groupe (RNPG) a atteint 166 MDH contre 44 MDH en 2022. Cette performance s’explique par la forte croissance des encours crédits (+39%) et des dépôts (+29%), ainsi que par la bonne maîtrise des charges.

Hausse des crédits et des dépôts

La croissance des encours crédits a été particulièrement forte sur le segment « Entreprises » (+58%). Les crédits « Retail » & « Banque privée » ont également connu une augmentation de 24%. La banque a su maintenir la quote-part des dépôts non rémunérés à 50%, ce qui témoigne de la confiance de ses clients.

PNB et RBE en forte progression

Le produit net bancaire (PNB) consolidé a augmenté de 31% pour atteindre 657 MDH. Cette croissance est due à la hausse de la marge d’intérêt (+31%) et des commissions (+12%). Le résultat brut d’exploitation (RBE) a progressé de 97% pour s’établir à 224 MDH, confirmant la bonne performance de la banque.

Résultat net exceptionnel

Le RNPG de 166 MDH dépasse l’objectif de 163 MDH promis lors de l’introduction en Bourse. Le coût du risque est inférieur à la moyenne du marché, ce qui témoigne de la qualité du portefeuille de crédits de la banque.

Solidité financière et politique de dividende attractive

Les capitaux propres consolidés s’élèvent à 1.688 MDH, ce qui permet à la banque de maintenir un ROE de 15,6% et un ratio de solvabilité de 16%. Le Conseil d’administration a proposé un dividende de 3,30 DH par action, soulignant la volonté de la banque de rémunérer ses actionnaires.

Perspectives 2024 ambitieuses

CFG Bank prévoit une croissance du PNB de +20% à +24% en 2024. Le RBE devrait augmenter de +28% à +38% et le RNPG de +40% à +50%. La banque entend poursuivre son développement dans ses segments de clients prioritaires et se concentrer sur ses deux grands métiers de banque d’affaires et de banque commerciale.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi