23 C
Casablanca
dimanche 21 juillet 2024

Chakib Alj : « Le capital-investissement, un levier déterminant pour la croissance des entreprises »

À lire aussi

Le capital-investissement représente un levier déterminant, notamment auprès des entreprises familiales, souhaitant marquer un tournant dans leur croissance ou préparer leur succession, a indiqué, mercredi à Casablanca, le président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.

S’exprimant lors d’une rencontre organisée par la CGEM, en partenariat avec l’Association Marocaine des Investisseurs en Capital (AMIC), sous le thème « le capital-investissement, levier de croissance de la PME », Alj a mis en lumière l’importance du « private equity » qui se présente aujourd’hui comme une réelle option de financement offrant aux entreprises l’accès à des fonds conséquents.

Ce véhicule de financement permet aussi d’accompagner les entreprises sur la base d’une expertise stratégique et opérationnelle, apportant entre autres un renforcement de la gouvernance d’entreprise, a ajouté Alj qui estime, toutefois, que « le nombre d’entreprises qui choisissent cette voie reste relativement faible, avec une majorité écrasante dans la région de Casablanca-Settat ».

« Néanmoins, sur les dernières années, nous observons une redirection des investissements depuis le capital-développement et/ou transmission, vers le capital-amorçage et le capital-risque, ce qui porterait à croire que la nouvelle génération d’entrepreneurs et les nouveaux projets qui émergent, se tournent de plus en plus vers les solutions du capital-investissement », a-t-il souligné.

Se disant « bien conscient des barrières à l’adoption du capital-investissement, notamment une méconnaissance des mécanismes qu’elle apporte », Alj a rappelé la démarche de la CGEM qui a pour but d’informer et d’inciter les entreprises à considérer le capital-investissement comme un catalyseur puissant pour le développement et la prospérité à long terme.

« Il s’agit de bien plus qu’une simple injection de fonds, mais d’un partenariat stratégique qui peut propulser notre tissu entrepreneurial vers de nouveaux horizons, leur permettant une montée en puissance, vers l’émergence de champions nationaux, qui font rayonner notre pays au-delà de nos frontières », a-t-il conclu.

Le président de l’Association Marocaine des Investisseurs en Capital (AMIC), Hatim Ben Ahmed, s’est, pour sa part, félicité des efforts consentis par le Fonds Mohammed VI pour l’Investissement, estimant qu’il « s’engage fortement dans la promotion du capital-investissement ».

« Au cours des dix dernières années, nous avons favorisé l’émergence de champions nationaux et accompagné la transformation de nombreuses entreprises pour faire face aux mutations de leurs secteurs respectifs », a déclaré M. Ben Ahmed, mettant en avant l’importance de l’accompagnement des entreprises pour améliorer leur performance.

Pour M. Ben Ahmed, l’émergence du capital-investissement contribue à la transformation du paysage économique et à l’amélioration des performances financières des entreprises. Et d’ajouter, dans ce sens, que l’AMIC mène diverses recherches et études comparatives pour démontrer la corrélation entre le recours des entreprises au capital-investissement et la progression de leurs résultats.

Cette rencontre a été marquée par la participation du directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement, Mohamed Benchaâboun, d’investisseurs en capital et de représentants de fonds d’investissement, d’entrepreneurs, ainsi que des membres de la CGEM.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi