30.2 C
Casablanca
mercredi 24 juillet 2024

Classement mondial des salaires : Le Maroc dans le top 50 !

À lire aussi

Le Maroc se positionne en tant que leader africain en termes de salaires mensuels moyens, se classant 48ème sur 196 pays étudiés dans le rapport 2024 de Ceoworld Magazine. Avec un salaire mensuel brut moyen de 1.657 dollars, le Royaume devance ses concurrents continentaux et se place dans la moitié supérieure du classement mondial.

L’étude met en lumière les disparités significatives en matière de rémunération entre les pays. En tête du classement, on retrouve des nations comme la Suisse, le Luxembourg et les États-Unis avec des salaires mensuels moyens dépassant les 6.000 dollars. À l’opposé, des pays comme le Lesotho, l’Angola et le Malawi affichent des salaires moyens inférieurs à 40 dollars.

Dans le classement des nations arabes, les Émirats Arabes Unis se distinguent en occupant la 18ème place mondiale, suivis par le Qatar en 22ème position. L’Arabie Saoudite, le Koweït et Bahreïn se classent également dans le top 50.

Le rapport souligne la relation entre le secteur d’activité et le niveau de rémunération. Les emplois dans la finance, l’assurance, l’électricité, les mines, la technologie de l’information et l’éducation figurent parmi les mieux rémunérés. En revanche, les secteurs du support administratif, de l’hôtellerie et de la construction affichent les salaires les plus bas.

La performance du Maroc s’inscrit dans un contexte économique mondial marqué par l’incertitude et les prévisions de récession. Le rapport de Ceoworld offre néanmoins une perspective d’opportunité pour ceux qui envisagent un changement de carrière ou la recherche de meilleures rémunérations.

Le classement met en garde contre la comparaison directe des salaires sans tenir compte de l’inflation et du coût de la vie. Le rapport souligne l’importance de ces facteurs dans l’évaluation du niveau de vie réel dans différents pays.

Le rapport de Ceoworld offre une analyse détaillée des tendances globales des rémunérations et met en lumière les opportunités et défis auxquels les travailleurs font face dans un paysage économique mondial en constante évolution. En fournissant des informations sur les secteurs les plus lucratifs et les régions les plus prometteuses, le rapport s’avère un outil précieux pour ceux qui aspirent à optimiser leur potentiel de revenu dans un contexte global incertain.

spot_img
- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi