20.4 C
Casablanca
jeudi 20 juin 2024

Culture : Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira revient pour une nouvelle édition

À lire aussi

Les musiciens du monde se retrouveront encore une fois dans la cité des Alizés, à l’invitation de leurs confrères Maâlems Gnaoua du Maroc. Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira, revient du 22 au 24 juin 2023, promettant comme chaque année, de vrais moments de grâce entre concerts de fusion, lila intimistes, jam-sessions improvisées et grands débats d’idées.

Avec sa traditionnelle parade d’ouverture, une quarantaine de concerts répartis entre la scène place Moulay Hassan et celle de la plage, les soirées plus intimistes dans les zaouïas et au Borj Bab Marrakech, et le Forum des droits de l’Homme, le festival revient dans sa version coutumière.

« Si la crise mondiale nous a contraints à reporter le festival pendant trois années consécutives, elle n’a pas réussi pour autant à stopper notre élan ni notre détermination. Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira se nourrit de passion et de persévérance. Aujourd’hui, plus que jamais, la préparation de cette 24e édition prouve que cet esprit de résilience ne nous a jamais quittés », rappelle Neila Tazi, productrice et fondatrice du festival.

En effet, après deux années d’un silence pesant, imposé par la crise sanitaire, l’équipe du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira et l’association Yerma Gnaoua ont tenu à honorer les Maâlems Gnaoua et l’inscription de leur art au patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO, en organisant un concert historique réunissant plus de 115 musiciens sur scène et retransmis par la chaîne Al Aoula, le 25 décembre 2021.

En 2022, c’est une tournée magistrale, sous le signe de la fusion, qui a emmené les Maâlems dans quatre villes du royaume. Ces derniers étaient accompagnés de grands musiciens internationaux, à l’instar de Vieux Farka Touré, Jamaaladeen Tacuma, Piers Faccini ou encore Avishai Cohen.

Du 22 au 24 juin 2023, le Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira compte célébrer à nouveau la richesse et la diversité de la musique Gnaoua et de nombreuses autres formes de musiques du monde. Les sons du guembri et des crotales omniprésents se mêleront aux sonorités du jazz dans toute sa diversité, au flamenco, au reggae, à la salsa ou encore aux rythmes touareg ou tamoul. Le public aura rendez-vous avec de belles fusions dont la première sera celle du concert d’ouverture qui s’annonce explosif, avec la rencontre entre la Troupe Tambours du Burundi Amagaba, le saxophoniste américain Jaleel Shaw, la chanteuse marocaine Sanaa Marahati, et les Maâlems Mohamed et Saïd Kouyou.

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi