22.9 C
Casablanca
lundi 22 juillet 2024

Datacenters marocains : 328 millions de dollars d’investissements à l’horizon 2026

À lire aussi

Le secteur des Datacenters au Maroc devrait connaitre une croissance des investissements de 6,33% entre 2021 et 2026 pour atteindre 328 millions de dollars américains d’ici à 2026, selon une monographie sectorielle sur les Datacenters, publiée par le Conseil de la concurrence.

« Au Maroc, le secteur des Datacenters connait ces dernières années une dynamique d’investissement notable à l’origine d’une multiplication d’opérateurs », relève le Conseil dans ce document intitulé « Les Datacenters, un marché en plein essor au Maroc », expliquant cette dynamique par la forte rentabilité du secteur en raison de la multiplication des projets de transformation digitale au pays.

Et d’ajouter que l’activité des Datacenters au Maroc devrait générer pour les acteurs du marché des revenus attendus de 559,80 millions de dollars américains en 2023 qui pourraient atteindre 668,70 millions de dollars américains en 2027 représentant un taux de croissance annuel de 4,54% entre 2023 et 2027.

« Au Maroc, le marché des Datacenters est fragmenté en termes de nombre d’opérateurs présents sur le marché et concentré en termes de parts de marché », précise le Conseil, notant qu’une poignée d’opérateurs (Medasys, N+one, Maroc Télecom et Inwi) détient selon les données de 2021, plus de 84% du marché national des Datacenters.

Au niveau africain, le Maroc figure avec l’Egypte, l’Afrique du Sud, le Nigéria et le Kenya parmi les acteurs clé du marché des Datacenters du continent.

Les monographies sectorielles du Conseil de la concurrence s’inscrivent dans une démarche d’ouverture sur son environnement.

Le contenu est élaboré à partir d’un travail de restitution de certaines informations traitées par cette institution dans le cadre de ses différentes missions en vue de mettre à la disposition de ses partenaires, une information utile et exploitable ainsi qu’une vision globale de la dynamique du secteur analysé.



Ces monographies seront publiées de façon séquentielle en deux versions détaillée et abrégée qui seront disponibles sur une rubrique dédiée sur le site web officiel du Conseil.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi