20.8 C
Casablanca
vendredi 14 juin 2024

Dialogue social : Akhannouch reçoit une délégation de la CDT

À lire aussi

Aziz Akhannouch a poursuivi, jeudi 20 avril 2023, ses rencontres dans le cadre du round d’avril du dialogue social.

Le Chef du gouvernement a reçu une délégation de la Confédération Démocratique du Travail (CDT), conduite par Khalid Alami Lahouir, premier vice-secrétaire général de la centrale syndicale, en présence de Mme Nadia Fettah, ministre de l’Economie et des Finances, de Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion Economique, de la Petite entreprise, du Travail et des Compétences, de Fouzi Lekjaa, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget  et de Mme Ghita Mezzour, ministre déléguée auprès du Chef du gouvernement chargée de la Transition Numérique et de la Réforme administrative.

Cette réunion a permis d’aborder les mécanismes à même d’améliorer le pouvoir d’achat des citoyens et de répondre aux aspirations de la classe des travailleurs. L’accent a également été mis sur l’attachement du gouvernement à promulguer une série de textes importants, dont le code du travail et la loi relative à l’exercice du droit de grève, dans le cadre d’une approche participative, et ce en droite ligne de  l’engagement gouvernemental pour l’institutionnalisation du dialogue social, érigé en choix stratégique conformément à la vision clairvoyante de SM Le Roi Mohammed VI, et en respect des engagements sociaux contenus dans le programme gouvernemental.

Tout en appelant à poursuivre les discussions dans un climat de confiance, le  Chef du gouvernement a souligné que le gouvernement a veillé, à travers le PV de l’accord du 30 avril 2022, à consacrer une approche nouvelle du dialogue social et s’est attaché à son institutionnalisation, afin d’en faire une base solide et un espace permanent pour l’examen de l’ensemble des revendications et le rapprochement des points de vue des différents partenaires.

Il a ajouté que le gouvernement s’est attelé à consolider un ensemble d’acquis et à mettre en œuvre de nombreux engagements contenus dans l’accord d’avril dernier, en dépit de la conjoncture économique et des contraintes actuelles, relevant que les résultats importants réalisés jusqu’à présent dans le cadre du dialogue social sectoriel, traduisent le respect des engagements gouvernementaux.

Le round d’avril du dialogue social avait été lancé la semaine dernière par des rencontres du Chef du gouvernement avec des délégations de l’Union Marocaine du Travail ( UMT), de l’Union Générale des Travailleurs au Maroc (UGTM), suivies par une rencontre avec une délégation de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc ( CGEM).

spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img