16.8 C
Casablanca
mardi 21 mai 2024

Distinction de l’UNESCO : « Ai Movement » de l’UM6P devient un centre de Catégorie II

À lire aussi

La Conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO), réunie au titre de sa 42ème session, a approuvé, mardi à Paris, la désignation du centre international d’intelligence artificielle au Maroc « Ai Movement », relevant de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) de Rabat, en tant que centre de catégorie II sous l’égide de l’UNESCO.

« Être reconnu comme un centre de catégorie II de l’UNESCO est une consécration pour +AI Movement+ qui existe depuis deux ans et demi. C’est une grande fierté pour nous« , s’est félicitée, dans une déclaration, Amal El Fallah Seghrouchni, présidente exécutive du « Ai Movement-UM6P« .

« Cette labellisation nous permettra d’avoir une visibilité considérable, tant à l’échelle continentale qu’internationale« , a-t-elle dit, en marge de cette session, tenue en présence, notamment, de l’Ambassadeur, représentant permanent du Royaume auprès de l’UNESCO, Samir Addahre.

« Cette désignation nous permettra aussi d’établir des liens avec d’autres centres d’excellence, notamment ceux de l’UNESCO, autour des thématiques de l’intelligence artificielle et des sciences des données, et de développer nos activités« , a-t-elle ajouté, relevant que celle-ci va certainement apporter des investissements et attirer des compétences.

Pour la délégation permanente du Maroc auprès de l’UNESCO, cette désignation, largement saluée par le Conseil Exécutif et la Conférence générale de l’UNESCO, consacre, une fois de plus, le leadership régional du Royaume dans le domaine des nouvelles technologies, notamment celles liées à l’intelligence artificielle ancrées dans les principes éthiques universels, et réaffirme son engagement en faveur de la coopération régionale et multilatérale dans ce secteur émergent à fort potentiel de croissance économique et de développement social pour l’Afrique.

Premier centre de catégorie II d’intelligence artificielle en Afrique, « Ai Movement » renforcera ainsi son action conjointement avec l’UNESCO et les différentes parties prenantes, en faveur du développement des capacités humaines et institutionnelles pour une IA ‘’responsable et éthique’’, avec une attention particulière portée à l’Afrique, et ce, conformément à la politique de solidarité africaine prônée par le Royaume, ainsi qu’aux priorités régionales et aux Objectifs de Développement Durable (ODD), selon la même source.

Un accord tripartite définissant les modalités de cette coopération sera signé prochainement entre le gouvernement du Maroc, le centre « Ai Movement » et l’UNESCO, fait encore savoir la délégation permanente du Maroc auprès de l’UNESCO.

Les centres de catégorie II placés sous l’égide de l’UNESCO sont destinés à servir de centres internationaux ou régionaux et de pôles d’expertise ou d’excellence, afin de fournir une assistance technique et des services aux États membres, aux partenaires de coopération, ainsi qu’aux réseaux des bureaux hors siège de l’UNESCO.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img