16.9 C
Casablanca
mercredi 24 avril 2024

Driss Lachgar, réélu premier secrétaire de l’USFP pour un 3ème mandat

À lire aussi

Driss Lachgar a été réélu, samedi, premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) pour un troisième mandat, à l’issue des travaux du 11e congrès national du parti qui s’est tenu au Complexe Moulay Rachid de la jeunesse et de l’enfance à Bouznika. Lachgar a été reconduit à la tête de l’USFP à la majorité absolue après avoir obtenu 1158 voix contre 77 en faveur de Tarik Sellam, sur 1235 suffrages exprimés (1344 congressistes).

Dans une allocution à cette occasion, Lachgar a adressé ses remerciements et exprimé sa gratitude aux membres du parti pour leur contribution au succès du Congrès national, inaugurant ainsi une nouvelle étape dans le processus mené par l’USFP, qui a été fondé comme étant un projet collectif visant l’émancipation économique et sociale.

A travers les documents fournis et les perceptions formulées, a-t-il ajouté, les membres du partis ont ajouté un nouveau jalon au socle du projet socialiste et démocratique pour lequel les Ittihadies et Ittihadis ont milité avec beaucoup de sacrifices et autant d’abnégation. Par ailleurs, le premier secrétaire de l’USFP a souligné qu’à travers sa forme novatrice, adaptée à la conjoncture pandémique, ce 11e congrès national a constitué un événement marquant dans le paysage politique de même qu’il a renvoyé une véritable image du dialogue libre et serein entre les membres de cette formation en vue, d’une part, « de renforcer la renaissance ittihadie » et, d’autre part, élaborer une vision politique répondant aux aspirations des Marocains et aux enjeux de développement dans le pays.

Lachgar a souligné, à cet égard, « la détermination du parti à contribuer au développement du pays en vue de consacrer une société soudée et une économie productive », réitérant « l’engagement clair de l’USFP à défendre l’intégrité territoriale du Royaume qui a enchainé les victoires grâce à la sage gestion Royale et à la mobilisation vigilante de toutes les composantes du peuple marocain ».

Lors de la session de clôture du Congrès, les conclusions des discussions des rapporteurs des commissions au niveau de chaque plateforme régionale ont été présentées. La déclaration finale du congrès a été également présentée et approuvée. Lors de la séance inaugurale vendredi, les congressistes avaient procédé à l’adoption d’un projet d’amendement sur le plan organisationnel de certaines dispositions des statuts du parti concernant le mode d’organisation du congrès, l’élection du Premier secrétaire ainsi que les membres du conseil national, des secrétariats régionaux et du bureau politique, principalement les dispositions relatives à la candidature pour un troisième mandat dans l’ensemble des structures du parti.

Placé sous le signe « Fidélité, engagement et ouverture », le 11ème Congrès de l’USFP s’est tenu du 28 au 30 janvier en présentiel et via visioconférence à travers une plateforme principale, 12 autres régionales ainsi que trois plateformes en France, en Italie et en Espagne permettant à pas moins de 1.400 congressistes d’en suivre les travaux.

spot_img
- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi