18.7 C
Casablanca
vendredi 24 mai 2024

Essaouira: inauguration du 5ème Technopark au Maroc

À lire aussi

Le cinquième Technopark du Royaume a été inauguré, le vendredi 24 novembre 2023 à Essaouira, en présence du Conseiller du Roi, André Azoulay, de la ministre déléguée auprès du Chef de gouvernement, chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’Administration, Ghita Mezzour, ainsi que de plusieurs personnalités locales.

Cette expansion stratégique s’inscrit dans le cadre de la nouvelle feuille de route de MITC en phase avec la vision stratégique du ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, qui vise à faire éclore des écosystèmes technologiques dans les différentes régions du Maroc et à renforcer les dispositifs d’accompagnement des startups et entreprises digitales.

Le Technopark Essaouira a suscité un investissement de près de 20 MDH, avec la mise à disposition d’une structure d’accueil pouvant héberger plus de 70 startups et porteurs de projets dans le digital. Son architecture moderne comprend des espaces de travail flexibles, des salles de formation et des espaces collaboratifs.

En marge de cette inauguration, deux conventions ont été signées : une première sur l’exploitation et la gestion du nouveau Technopark d’Essaouira ainsi qu’une convention plus large sur la mise en œuvre des programmes d’accompagnement pour les startups.

Cette convention vise à étendre la présence du réseau Technopark dans différentes régions du Royaume, dans le but d’atteindre sept régions à travers le Royaume et de passer de quatre villes actuellement à dix villes d’ici 2026, en plus d’augmenter le nombre de bénéficiaires du Technopark pour atteindre plus de 1 300 bénéficiaires.

Il vise également à réaliser un saut qualitatif dans l’offre du Technopark pour qu’il devienne un véritable acteur d’accompagnement des start-ups. Cet objectif sera atteint en créant de nouveaux programmes innovants susceptibles d’apporter un véritable soutien aux start-ups dans leurs différentes étapes. L’objectif étant d’aider à leur développement, en leur permettant également d’accéder aux marchés et aux financements nationaux et internationaux.

La concrétisation de ce projet a été rendue possible grâce à une collaboration étroite et fructueuse entre la société de gestion de Technopark (MITC), le ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration ainsi que les partenaires régionaux, notamment le conseil communal d’Essaouira, le conseil provincial ainsi que l’INDH (Comité provincial du développement humain).

Pour la première fois, une offre spécifique est proposée pour les Digital Nomades. Capitalisant sur les atouts de la région en tant que destination alliant nature, histoire et culture, le Technopark d’Essaouira viendra compléter cette palette avec une offre professionnelle dédiée aux startups nomades et adaptée à leurs attentes. Cette communauté aura non seulement accès à des espaces connectés et équipés, mais bénéficiera d’un écosystème innovant avec une facilitation de mises en relation et collaborations avec des partenaires et startups du réseau Technopark.

Le Technopark, avec ses quatre sites déjà opérationnels à Casablanca, Rabat, Tanger et Agadir, ainsi que la Cité de l’Innovation Souss-Massa, a forgé une communauté entrepreneuriale et digitale solide en accompagnant plus de 3 000 startups innovantes au cours des deux dernières décennies.

Les entreprises accueillies dans les différents Technoparks réalisent un chiffre d’affaires annuel cumulé de plus d’un milliard de dirhams et emploient plus de 3 000 salariés qualifiés. La stratégie d’expansion régionale prévoit l’ouverture de trois prochains Technoparks à Fès, Oujda et Tiznit en 2024-2025, renforçant ainsi son rôle de catalyseur d’innovation et de moteur de développement économique à travers le royaume.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img