21.9 C
Casablanca
samedi 13 avril 2024

Fitch Solutions. la résilience de la zone euro, une « bonne nouvelle » pour les exportations marocaines

À lire aussi

La résilience de la croissance économique de la zone euro est une “bonne nouvelle” pour le Maroc d’autant plus que l’Europe représente plus des deux tiers de la demande d’exportation du Royaume, indique l’agence financière américaine “Fitch Solutions”.

“Nous prévoyons que la demande supplémentaire (sur les exportations marocaines) profitera principalement aux secteurs de l’automobile, du textile et de l’agroalimentaire, car la majorité de la production de ces secteurs est destinée à l’Europe”, relève l’agence sur son site internet, précisant que ces secteurs ont représenté 55,5% des exportations totales du Maroc en 2022.

L’agence américaine fait également observer qu’une activité économique plus résiliente est « de bon augure » pour les transferts de fonds, qui augmenteront modérément cette année, ajoutant que les exportations et les envois de fonds supplémentaires amélioreront l’environnement macroéconomique du Maroc, ce qui incite, selon Fitch, à revoir à la hausse les perspectives de croissance de l’économie nationale en 2023 de 3,2% à 3,5%.

L’institution financière basée à New York indique, par ailleurs, qu’une plus grande résilience économique aux États-Unis, au niveau de l’Union européenne et de la Chine stimulera les exportations des économies de la région MENA, qui sont fortement exposées à la demande de ces trois plus grandes économies du monde.

“Une performance américaine étonnamment solide nous a amenés à réviser nos prévisions de croissance du PIB réel de 0,3% à 1,0%, tandis que des résultats trimestriels similaires dans les pays européens nous ont incité à revoir nos projections pour la zone euro de -0,5 % à 0,3 %. Aussi, la réouverture soudaine en Chine nous a conduit à réviser nos prévisions pour cette économie de 4,5% à 5,0%”, explique la même source.

L’agence fait remarquer que la performance meilleure que prévu de ces principales économies mondiales soutiendra également l’activité économique dans divers pays de la région MENA.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi