18 C
Casablanca
dimanche 26 mai 2024

FMA : Coup d’envoi de la 10ème édition du Rendez-vous de Casablanca de l’Assurance

À lire aussi

Sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI, la 10ème édition du Rendez-vous de Casablanca de l’Assurance, organisée par la Fédération Marocaine de l’Assurance (FMA) a été lancée, ce mercredi 17 avril 2024, avec pour thème central : « Quelle assurance dans un monde d’incertitudes ? ».

La cérémonie d’ouverture a rassemblé des personnalités éminentes, parmi lesquelles figuraient Madame Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des Finances, Monsieur Mohamed Hassan Bensalah, président de la FMA, Monsieur Abderrahim CHAFFAI, président de l’ACAPS et Monsieur Khaled AL-BADI, président du Conseil d’Administration de l’Emirates Insurance Association (EIA).

« Le secteur de l’assurance joue un rôle crucial dans l’inclusion financière, notamment en matière de financement, ce qui contribue au développement économique et social du Royaume », a affirmé  la ministre. Elle a également évoqué la récente création d’une commission regroupant les acteurs de l’assurance pour explorer de nouvelles pistes et repousser les frontières de ce secteur, surtout dans un monde marqué par l’incertitude. Une telle avancée nécessitera une vision claire, mobilisant tant les pouvoirs publics que les acteurs privés et publics.

Mohamed Hassan Bensalah, a mis en lumière l’importance cruciale de l’assurance pour les citoyens, la qualifiant de compagnon dès leur naissance et tout au long de leur vie, que ce soit dans le cadre de leurs projets personnels ou professionnels. Il a affirmé qu’ « elle est présente, pour eux, en cas de coup dur, elle peut aussi leur apporter de la sérénité et un grand soulagement dans des situations parfois désespérées ».

Et d’ajouter : « Au-delà des risques climatiques et des catastrophes naturelles, notre activité est confrontée à une multitude de facteurs d’incertitudes. Il s’agit notamment des tensions géostratégiques, des risques de pandémies ou encore de l’accélération des innovations technologiques qui rendent la gestion du risque cyber encore plus complexe ».

Selon le dernier rapport du Forum Économique Mondial, le monde fait face à une augmentation des risques mondiaux au cours des deux prochaines années, avec une intensification de la désinformation amplifiée par l’intelligence artificielle, dépassant même les menaces climatiques. 

Par ailleurs, l’élargissement de la couverture à un plus grand nombre demeure également l’un des défis majeurs du marché de l’assurance.  « Les leçons tirées de la gestion du séisme d’Al Haouz plaident en faveur de l’obligation de certaines couvertures pour garantir une meilleure protection, notamment en ce qui concerne la Multirisque Habitation. Sur ce même registre, Il est temps pour nous d’adopter l’obligation de la couverture des risques auxquels on expose son voisinage, à l’image d’un grand nombre de pays développés », a-t-il souligné.

En outre, la FMA et l’EIA ont procédé durant cette séance inaugurale à la signature d’une convention technique qui portera sur le partage d’expériences, ainsi que d’autres actions qui ont pour vocation d’améliorer l’industrie de l’assurance au Maroc et en Emirats Arabes Unis.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img