16.8 C
Casablanca
mardi 16 avril 2024

Forbes. 5 marocaines parmi les femmes arabes les plus puissantes

À lire aussi

Le prestigieux magazine Forbes Middle East vient de dévoiler son classement pour l’année 2023 des 100 femmes d’affaires les plus puissantes et influentes de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, cinq Marocaines en font partie.

2 Marocaines figurent au Top 20. La fondatrice et PDG d’AKSAL Group, Salwa Idrissi Akhannouch, est classée 17e grâce à son groupe qui emploie plus de 1.130 personnes et représente le seul franchisé de 45 grandes marques au Maroc, dont Emporio Armani, Fendi, Gucci, Oysho, Ralph Lauren, Zara, Banana Republic, Massimo Dutti, Pull & Bear, Bershka et Gap.

Au 19e rang arrive Miriem Bensalah Chaqroun, vice-présidente et PDG des Eaux Minérales d’Oulmes, mais aussi directrice et administratrice Holmarcom Group. Elle avait rejoint son entreprise familiale, le groupe Holmarcom, en 1989. Elle est également vice-présidente et directrice générale des Eaux Minerales d’Oulmes, une firme cotée à la Bourse de Casablanca. En 2021, Les Eaux Minerales d’Oulmes ont enregistré un chiffre d’affaires de 178 millions de dollars.

Quant à Rita Maria Zniber, la PDG de Diana Holding se positionne au 33e rang grâce à son expertise de plus de 40 ans. Elle a rejoint Diana Holding en 1988, dont le portefeuille d’activités est très diversifié : boissons non alcoolisées, plastiques, agriculture, oléiculture, boissons, volaille, produits de la mer, distribution et vente au détail.

Lamia Tazi, la présidente et PDG du groupe Sothema s’est vue classée 65e. Tazi avait rejoint Sothema en 1997 et commencé à assumer son rôle actuel en 2019, supervisant désormais 1.000 personnes. Sothema produit environ 60 millions de produits pharmaceutiques par an à travers six unités de production et détient 9% des parts de marché. Elle est également présidente de la Fondation Omar Tazi et membre du conseil général d’Azerys, entre autres.

La vice-présidente exécutive du Holdings Safari -Sofipar, Saïda Karim Lamrani, se positionne 80e. Il convient de rappeler que la femme d’affaires est la fille de feu Mohammed Karim Lamrani, qui a été Premier ministre du Maroc de 1971 à 1994. Le Groupe Safari a été créé au Maroc en 1994. Il compte désormais de nombreuses marques mondiales sous son égide, dont CAT, Lacoste et Longchamp, Jaguar, Land Rover et BMW, entre autres. En outre, le groupe a enregistré des revenus annuels de plus de 500 millions de dollars et emploie 3.600 personnes.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi