21 C
Casablanca
lundi 22 juillet 2024

Gaz naturel : Chariot et Vivo Energy scellent un partenariat de commercialisation

À lire aussi

Le groupe énergétique, Chariot Limited, a annoncé la signature d’un accord de principe avec Vivo Energy pour la future vente de gaz naturel provenant de la licence onshore Loukos au Maroc (Chariot, opérateur 75 %, ONHYM, 25 %). , ce 24 juin.

L’objectif de cette convention est de définir les prochaines étapes de la mise en œuvre d’une activité gaz-industrie, d’une part à travers l’approvisionnement en gaz domestique et d’autre part via la mise en place d’un partenariat midstream pour le Gaz Naturel Comprimé (GNC) pour répondre aux besoins énergétiques croissants de l’industrie marocaine.

Chariot, qui exploite la licence Loukos, a récemment achevé sa première campagne de forage dans le cadre de cette licence et procède actuellement à la planification des opérations de test de débit du puits OBA-1. Loukos dispose d’autres ressources gazières sur des sites existants non exploités et d’un portefeuille d’exploration attrayant représentant un potentiel de production supplémentaire. Les données recueillies lors de la campagne de forage et les données sismiques 2D et 3D récemment retraitées sont en cours d’intégration en vue d’évaluer ces ressources potentielles.

Vivo Energy, spécialiste de la distribution de carburants et lubrifiants, opère à travers sa filiale Vivo Energy Maroc un réseau de plus de 400 stations-service, approvisionnant divers secteurs industriels.

Principaux termes de l’accord :

  • Chariot prévoit vendre des volumes initiaux allant jusqu’à 3 millions de pieds cube par jour (ou approximativement 30 millions de mètres cubes par an) à l’entité dédiée pour la commercialisation du Gaz Naturel Comprimé (GNC) dans le cadre d’un accord de vente de gaz à long terme provenant de la future production potentielle de Loukos ;

  • De plus, Vivo Energy entend concevoir, financer, construire et exploiter une usine de gaz naturel comprimé (« GNC ») et un réseau de distribution pour transporter du gaz sous forme de GNC provenant de diverses sources vers des clients industriels existants et nouveaux au Maroc ;

  • Enfin, cette activité de GNC serait opérée et développée par une entité dédiée dont Chariot pourrait détenir jusqu’à 49 % des parts.

 

Pierre Raillard, directeur général de Chariot Maroc, a déclaré : « nous sommes ravis d’étendre notre collaboration avec Vivo Energy, ce qui bénéficiera aux deux partenaires et stimulera le développement du réseau gazier marocain ».

De son côté, Matthias de Larminat, directeur général de Vivo Energy Maroc, a ajouté : « le gaz naturel est essentiel pour décarboniser le Maroc, conformément aux ambitions de Sa Majesté le Roi. Ce projet répond parfaitement aux besoins des acteurs industriels marocains ».

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi