22.9 C
Casablanca
dimanche 21 juillet 2024

GFCI 33 : Casa Finance City en tête des places financières en Afrique

À lire aussi

La place financière Casablanca, Finance City (CFC), occupe la première place en Afrique, la quatrième dans la région MENA et la 57e place dans le monde, selon la dernière édition du classement des meilleurs centres financiers internationaux (Global financial centres index, GFCI).

Selon la 33è édition du Global Financial Centres Index (GFCI 33), indice fournissant des évaluations de la compétitivité future et des classements pour 120 centres financiers dans le monde, Casablanca demeure la place financière la plus attractive du continent africain, se positionnant 57è mondiale, devant Johannesburg (69è), Cape Town (73è), Maurice (81è), Kigali (98è), Nairobi (103è) et Lagos (109è).

S’agissant de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA), CFC, qui figure dans la catégorie des « spécialistes internationaux », se classe derrière Dubaï (22è) et Abu Dhabi (35è) et dépasse Doha (64è). De plus, ces centres financiers ont tous perdu quelques places et quelques points comparés au classement 2022 (GFCI 32).

Les centres financiers américains, quant à eux, dominent le top 10 du classement mondial avec New York qui maintient toujours sa place en tête de liste, San Francisco (5è), Los Angeles (6è), Chicago (8è) et Boston (9è). La capitale Washington DC a, pour sa part, occupé la 11è position.

Parallèlement à l’indice principal GFCI, un classement FinTech est réalisé. Casablanca est passée de la 91è place en 2022 à la 87è cette année gagnant ainsi 4 positions supplémentaires, arrivant dans la région MENA derrière Dubaï (30è), Abu Dhabi (48è), Johannesburg (63è), Cape Town (66è) et Doha (78è).

Cette 33è édition rappelle que Casablanca Finance City est un centre financier et d’affaires africain situé au carrefour des continents. Il est reconnu comme le premier centre financier en Afrique, et partenaire des plus grands centres financiers dans le monde.

CFC a pu construire une communauté forte et prospère de membres à travers quatre catégories principales, notamment les sociétés financières, les sièges régionaux de multinationales, les fournisseurs de services et les holdings.

Il convient de noter que le China Development Institute (CDI) de Shenzhen et Z/Yen Partners de Londres collaborent à la production du GFCI qui est mis à jour et publié chaque année en mars et en septembre, et fait l’objet d’une attention considérable de la part de la communauté financière mondiale.

L’indice est établi à partir de 153 facteurs instrumentaux. Ces mesures quantitatives sont par ailleurs fournies par des tiers, notamment la Banque mondiale, l’Economist Intelligence Unit, l’OCDE et les Nations unies.

De plus, les facteurs instrumentaux sont combinés aux évaluations des centres financiers fournies par les personnes ayant répondu au questionnaire en ligne du GFCI qui a utilisé 61.449 évaluations provenant de 10.252 répondants. Cet indice représente une référence précieuse pour les décideurs politiques et les investisseurs.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi