20.7 C
Casablanca
vendredi 14 juin 2024

GITEX Africa 2024 : Lexar dévoile ses innovations !

À lire aussi

Lexar, leader mondial des solutions de mémoire flash, annonce sa participation au GITEX Africa 2024, le premier événement technologique et de start-up du continent, qui se tiendra du 29 au 31 mai à Marrakech, au Maroc, Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et organisé par le Ministère marocain de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration.

Cet événement prestigieux est l’occasion pour Lexar de présenter ses dernières innovations en matière de mémoire ainsi que ses perspectives d’évolution au sein du marché Marocain.

Fissal Oubida, Directeur Général – Moyen-Orient, Afrique, CEI et Inde chez Lexar, a exprimé l’importance de cet événement en soulignant : « Le GITEX Africa est un rendez-vous incontournable pour présenter nos avancées en matière de mémoire. En tant que porte d’entrée de la transformation technologique en Afrique, le Maroc offre un cadre idéal pour présenter nos produits, pertinents pour un large public, notamment les photographes, vidéastes et joueurs. »

Lexar se positionne comme le fournisseur ultime de solutions de mémoire alliant des capacités de stockage massives à des vitesses de transfert de données fulgurantes.

Lexar a également renforcé sa présence en Afrique en établissant un solide réseau de distribution, notamment au Maroc, où l’entreprise a signé des accords stratégiques avec plusieurs distributeurs et détaillants pour répondre à la demande croissante de solutions de mémoire de nouvelle génération.
L’installation de Lexar au Maroc apporte une valeur ajoutée significative au marché marocain, en particulier sur le marché de l’emploi, où l’entreprise contribue à la création d’opportunités professionnelles dans le secteur technologique en plein essor.

« Nous sommes ravis de participer au GITEX Africa et sommes convaincus que cet événement nous permettra de renforcer notre présence en Afrique et d’étendre notre réseau de distribution dans la région, » a conclu M. Oubida.

spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img