20.7 C
Casablanca
vendredi 14 juin 2024

GITEX AFRICA Morocco 2024 : Une deuxième édition grandiose

À lire aussi

GITEX AFRICA Morocco 2024, le plus grand et le plus reconnu des événements technologiques et start-ups du continent, a débuté ce mercredi (29 mai), abordant les opportunités numériques et la croissance économique de l’Afrique avec un programme intensif de trois jours réunissant certains des experts technologiques les plus influents, des innovateurs pionniers, des décideurs politiques, des leaders gouvernementaux et des investisseurs.

Placé sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, organisé sous l’égide du Ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration et en partenariat avec l’Agence de Développement Digital (ADD), GITEX AFRICA Morocco est organisé par KAOUN International, la filiale internationale du Dubai World Trade Centre et organisateur de GITEX, la plus grande marque d’événements technologiques au monde.

Aziz Akhannouch, Chef du Gouvernement du Royaume du Maroc, a présidé la cérémonie d’ouverture du salon qui se déroulera jusqu’au 31 mai, accueillant plus de 1400 entreprises technologiques exposantes et start-ups, plus de 350 investisseurs de premier plan, plus de 600 conférenciers et 100 entités gouvernementales, tout en réunissant des dizaines de milliers de participants provenant de plus de 130 pays.

Aziz Akhannouch a rejoint la scène principale de l’événement le plus attendu aux côtés de dignitaires et de ministres venus d’Afrique et du monde entier lors de la cérémonie d’inauguration, y compris Ghita Mezzour, Ministre de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration du Maroc ; Hamad Obaid Al Mansoori, Directeur Général de l’Autorité Digitale de Dubaï ; Chakib Alj, Président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) ; Sidi Mohammed Drissi Melyani, Directeur Général de l’Agence de Développement Digital du Maroc ; Lacina Koné, PDG de Smart Africa ; et Trixie LohMirmand, PDG de KAOUN International, organisateur de GITEX AFRICA Morocco.

Dans son discours, le Chef du Gouvernement a souligné le rôle de la technologie et de l’innovation pour promouvoir des alliances importantes pour l’avenir du continent : « La transformation numérique n’est pas seulement un ‘luxe’ technologique mais un moteur essentiel pour renforcer la coopération entre les pays africains. Elle offre des solutions concrètes aux défis auxquels le continent est confronté, stimule le développement durable et crée un environnement favorable à l’approfondissement de l’intégration entre les pays africains.

« Adopter et promouvoir cette transformation est donc d’une importance capitale pour réaliser le plein potentiel de l’Afrique au 21ème siècle. À cet égard, l’exposition GITEX AFRICA constitue une plateforme privilégiée pour discuter des principaux catalyseurs permettant au continent africain de se positionner en tant que consommateur et producteur de technologies numériques », a ajouté Son Excellence.

Partageant un sentiment similaire, le Directeur Général de l’Autorité Digitale de Dubaï, Hamad Obaid Al Mansoori, a déclaré : « Le Royaume du Maroc et les Émirats Arabes Unis ont choisi la voie de la révolution numérique et ont formulé leurs choix sur la base de l’intérêt de l’être humain dans le cadre du développement durable. Basés sur le processus de transformation numérique que nous avons mis en œuvre à Dubaï depuis le tournant du millénaire, nous regardons l’expérience marocaine avec admiration et appréciation, notamment dans le domaine du renforcement de la coopération régionale et internationale et de la construction de ponts pour remplacer les frontières étroites.

« Cela confirme que le monde d’aujourd’hui est devenu un petit village et que la bataille pour le développement durable est notre bataille. Les réalisations individuelles, aussi réussies soient-elles, restent incomplètes si elles n’appartiennent pas à tous, car le monde d’aujourd’hui est interconnecté d’une manière jamais vue auparavant », a ajouté Al Mansoori.

Pour sa part,  Ghita Mezzour, Ministre de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration du Maroc, a souligné la croissance exceptionnelle du nombre de start-ups au Maroc et en Afrique, dont des centaines exposent à GITEX AFRICA Morocco 2024 : « Au cours de l’année écoulée, nous avons vu émerger de nombreuses start-ups au Maroc et en Afrique en général et je suis fière de voir beaucoup d’entre elles représentées ici aujourd’hui. Et cela n’est pas surprenant, car beaucoup de choses se sont passées dans le monde de la technologie depuis l’année dernière. »

Son Excellence a également mentionné l’importance de la technologie de l’IA en Afrique pour transformer l’économie de la région et relever les défis du continent : « Je vous laisserai imaginer à quoi ressembleront nos économies et nos vies dans les prochaines années. Soutenir la croissance de l’Afrique en tant que puissance technologique et d’IA est essentiel à l’industrialisation et à la croissance du continent et pour la création d’emplois dans un continent dont la population doublera d’ici 2050. 50% des Africains auront moins de 25 ans d’ici là. »

Sidi Mohammed Drissi Melyani, Directeur Général de l’Agence de Développement Digital, a souligné l’importance des secteurs privé et public pour accélérer la transformation numérique en déclarant : « L’organisation de la deuxième édition de GITEX AFRICA Morocco par notre pays est une occasion précieuse de reconnaître les efforts considérables déployés par tous les acteurs du développement digital, qu’ils soient des administrations ou des organismes publics ou des entreprises privées. Cette révolution technologique, à laquelle tous les écosystèmes avec leurs diverses spécialités participent activement, montre à quel point notre met en avant l’intégration de la technologie et de la digitalisation des services rendus.»

spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img