20.7 C
Casablanca
vendredi 14 juin 2024

Groupe Oncorad : 1ères chirurgies robotiques au Maroc ,une avancée médicale historique !

À lire aussi

Le Groupe Oncorad spécialisé dans la prévention et le traitement du cancer a réalisé, mercredi à Casablanca, les premières chirurgies robotiques au Maroc, une avancée médicale historique et une première dans le Royaume et en Afrique.

“Le Maroc a franchi une étape majeure dans le domaine médical en réalisant ses toutes premières chirurgies assistées par robot. Ces interventions marquent un tournant significatif dans l’évolution des pratiques chirurgicales du pays”, a souligné le Président directeur général du groupe Oncorad, Samlali Redouane, dans une déclaration à la MAP.

“Aujourd’hui est un grand jour pour la chirurgie au Maroc. L’acquisition de la chirurgie robotisée va transformer notre performance chirurgicale de manière radicale”, s’est-il félicité, ajoutant que “nos chirurgiens, déjà très compétents, bénéficieront de cette technologie avancée pour améliorer leurs interventions”.

La chirurgie robotique permet aux chirurgiens de réaliser un large éventail d’interventions complexes avec une précision, une flexibilité et un contrôle accrus par rapport aux techniques conventionnelles, a expliqué Dr Samlali, également professeur en radiothérapie, soulignant que le système robotique permet aux instruments de tourner à 360 degrés, ce que la main humaine est incapable de faire.
De plus, a-t-il poursuivi, cette technologie offre la possibilité d’opérer à distance, avec le chirurgien assis confortablement, réduisant ainsi la fatigue et augmentant la précision. Le système de traitement d’images en 3D permet de distinguer clairement les vaisseaux, nerfs et tissus, réduisant les effets secondaires et améliorant les résultats chirurgicaux.

Les interventions de ce mercredi ont concerné une prostatectomie radicale pour cancer de la prostate, soit une ablation de la prostate, et une néphrectomie partielle, consistant en l’ablation d’une tumeur rénale tout en conservant le rein, a détaillé, pour sa part, le chirurgien urologue et onco-urologue au CHU de Nice, responsable des deux interventions, Youness Ahallal.

“Les deux opérations ont été un succès”, s’est réjoui Dr Ahallal, également expert et enseignant en chirurgie robotique, notant que la vision en 3D et “la précision offerte par le robot ont été déterminantes pour la réussite de ces opérations”.

Cette innovation, a-t-il poursuivi, met à notre disposition un système visuel 3D qui nous donne une sensation de profondeur et offre une image agrandie des organes qu’on opère. Le spécialiste peut ainsi contrôler toutes les actions de la machine et ses mouvements avec la plus grande délicatesse afin de préserver au maximum les organes du patient.

Cet événement marque le début d’une nouvelle ère pour la médecine au Maroc, où la technologie et l’innovation continueront de jouer un rôle crucial dans l’amélioration des soins médicaux.

spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img