23 C
Casablanca
vendredi 19 juillet 2024

Hausse des salaires, baisse de l’IR.. Plus de 4 millions de Marocains concernés !

À lire aussi

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a annoncé, lundi à Rabat, que l’Exécutif et les centrales syndicales sont parvenus, dans le cadre du round d’avril du dialogue social, à un accord pour une hausse générale de 1000 DH nets par mois des salaires des fonctionnaires du secteur public qui n’ont pas bénéficié d’une revalorisation salariale.

Dans une déclaration à la presse, Akhannouch a précisé que cet accord prévoit également une baisse mensuelle de l’Impôt sur le Revenu (IR) de l’ordre de 400 Dirhams pour les fonctionnaires et les salariés des catégories à revenu moyen, ainsi qu’une nouvelle hausse de 10% du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG) et du Salaire Minimum Agricole Garanti (SMAG).

Avec cet accord, le nombre de bénéficiaires de l’augmentation des revenus a atteint 4,250 millions depuis le début du dialogue social, dont 1,250 million de fonctionnaires du secteur public et 3 millions de salariés du secteur privé, ce qui confirme l’orientation démocratique et sociale du Royaume, a-t-il ajouté.

En outre, le Chef du gouvernement a souligné que ce round de dialogue social, parallèlement aux mesures d’augmentation des revenus, a permis de s’accorder sur les principes de base de la mise en oeuvre de la réforme des régimes de retraite et de la loi organique sur la grève, dont l’examen se poursuivra au parlement.

Akhannouch a également relevé que le gouvernement, en concertation avec les partenaires sociaux et économiques, examinera certaines lois relatives à la législation générale, soulignant que le gouvernement réaffirme son engagement à institutionnaliser le dialogue social conformément à la Vision Royale qui l’a hissé au rang de choix stratégique.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi