22.9 C
Casablanca
dimanche 21 juillet 2024

IFC accorde un prêt de 1 milliard de DH à Crédit du Maroc

À lire aussi

Afin de promouvoir la création d’emplois et la transition énergétique au Maroc, IFC annonce avoir accordé un prêt de 100 millions de dollars (soit un milliard de dirhams) à Crédit du Maroc.

Celle ligne de financement vise à faciliter le développement des petites et moyennes entreprises (PME), de l’entreprenariat féminin et des projets verts, apprend-on d’un communiqué.

« Ce partenariat entre Crédit du Maroc et IFC contribuera à accompagner le développement économique et social du Royaume en permettant aux PME et aux femmes entrepreneures d’accéder à davantage de financements pour développer leurs activités, tout en soutenant le Maroc dans son ambition de décarboner son économie d’ici 2050 », a indiqué Cheick-Oumar Sylla, directeur régional d’IFC pour l’Afrique du Nord et la Corne de l’Afrique, cité dans le communiqué.

Les PME représentent plus de 90% des entreprises et contribuent à plus de 20% du PIB du Maroc, selon les données de la Banque mondiale. Toutefois, elles peinent à accéder aux financements pour croître et créer de l’emploi. En effet, peu ont accès à un prêt bancaire ou à une ligne de crédit.

En outre, bien que des progrès significatifs aient été accomplis ces dernières années, le Maroc fait face à d’importants besoins de financement pour atteindre son objectif de porter la part des énergies renouvelables à 52% de son mix énergétique d’ici 2030, et pour poursuivre ses efforts dans les domaines de l’efficacité énergétique, des bâtiments écologiques et de l’agriculture climato-intelligente.

Cet accord est le deuxième partenariat entre Crédit du Maroc et IFC. En décembre 2022, les deux institutions avaient signé un accord pour la mise en place d’une ligne de financement de 50 millions de dollars afin de répondre à la demande croissante de financement du commerce dans le pays.

Sur les trois dernières années fiscales, IFC a investi et mobilisé 1.3 milliard de dollars, et a déjà engagé 470 millions de dollars pour l’année fiscale en cours afin de soutenir un développement économique durable au Maroc.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi