20.3 C
Casablanca
dimanche 16 juin 2024

La boxeuse marocaine Khadija Mardi sacrée championne du monde

À lire aussi

La pugiliste marocaine, Khadija El Mardi (+81 kg), a été sacrée championne du monde des poids lourds, dimanche soir, à New Delhi. La Boxeuse marocaine a remporté la médaille d’or des Championnats du monde de boxe féminine, organisés dans la capitale indienne, après avoir battu la Kazakhe Kungeibayeva Lazzat, championne du monde en 2016.

Khadija Mardi s’est montrée ultra-offensive et a réussi à imposer d’entrée son style de combat alliant coups directs et uppercuts face à une adversaire qui s’est retrouvée complètement dépassée.

Ce face-à-face de poids lourds vient confirmer la suprématie de Khadija Mardi face à la pugiliste Kazakahe qui l’a déjà battue lors de la finale du Trophée International Mohammed VI de Boxe, dont les compétitions ont eu lieu en février dernier à Marrakech.

Dans une déclaration à la MAP, la championne marocaine s’est dite « tellement heureuse d’être montée sur la plus haute marche du podium' ».

« Je dédie cette victoire à SM le Roi Mohammed VI et à tous le peuple marocain », a-t-elle dit, soulignant que cette victoire a été rendue possible grâce au soutien constant des coaches, de la direction technique et de la Fédération Royale Marocaine de Boxe (FRMB) », a-t-elle dit.

« Mon ambition désormais est de porter haut les couleurs nationales lors des prochains Jeux olympiques », s’enthousiasme Khadija El Mardi, désormais la première boxeuse arabe et africaine ayant remporté une médaille d’or lors des championnats du monde de boxe.

Cette victoire constitue une source de fierté en particulier pour les femmes marocaines, assure Khadija.

Pour sa part, le Directeur technique national (DTN) à la FRMB, Othmane Fadli a fait part de son immense joie de cet exploit inédit dans l’histoire de la boxe marocaine, arabe, et africaine.

« L’impossible n’est pas marocain, la jeunesse marocaine regorge d’énormes potentialités », a-t-il souligné, rappelant que la sélection marocaine a pu remporter lors de ces championnats une médaille d’or et une en bronze.

Il a qualifié de « très honorables » les résultats obtenus par les boxeuses marocaines lors de cet événement mondial, notant que le niveau de la boxe marocaine va de mieux en mieux.

De son côté, l’entraineur marocain Youssef Masrour a noté que cet exploit est le fruit d’intenses préparatifs et de stages d’entrainement menés par la sélection nationale dont le dernier a eu lieu à New Delhi, peu avant le début des championnats du monde.

Outre Khadija El Mardi, la sélection marocaine de boxe participant à ces Mondiaux comprend également Yassmine Moutaqui (- 48 kg), vainqueur de la médaille de bronze après avoir atteint les demi-finales, en sus de Widad Bertal (-54 kg) et Rabab Cheddar (-50 kg) éliminées au 2e tour et au 1/4 de finales.

Organisés par l’Association internationale de boxe (IBA), les Championnats du monde de boxe féminine, qui se sont déroulés dans 12 catégories de poids, ont connu la participation d’environ 320 boxeuses représentant 70 pays dont le Maroc.

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi