20.3 C
Casablanca
dimanche 16 juin 2024

La caravane GO SIYAHA fait escale à Marrakech, les détails

À lire aussi

Une rencontre de communication dédiée à la promotion du programme « GO SIYAHA » a été organisée, lundi dans la cité ocre, au profit des acteurs économiques et touristiques de la région Marrakech-Safi.

Initiée par le Conseil Régional du Tourisme (CRT), en collaboration avec la délégation régionale du Tourisme de Marrakech-Safi, cette rencontre a été l’occasion d’apporter les éclairages nécessaires sur cette initiative et de décliner les différentes composantes de ce programme ambitieux qui tend à accompagner 1.700 entreprises touristiques d’ici 2026, avec à la clé une enveloppe budgétaire de 720 millions de DH (MDH).

Ainsi, des représentants du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, et de l’Agence « Maroc PME » ont précisé que cette initiative s’articule autour de trois composantes essentielles à savoir le « soutien à l’investissement », l’ »expertise technique pour l’appui à la compétitivité » et l’ »appui à la croissance verte », soulignant que « GO SIYAHA » constitue l’un des programmes majeurs et un levier important de la feuille de route du secteur du tourisme 2023-2026.

Ils ont, dans ce sillage, expliqué que ce dispositif vise à enrichir et à densifier l’offre de la destination Maroc, notamment en matière d’animation et d’activités de loisirs, en tenant compte des priorités de la feuille de route du secteur, invitant les acteurs du domaine à tirer profit de cette initiative judicieuse.

Dans une déclaration à la MAP, à cette occasion, le président de la Confédération Nationale du Tourisme (CNT), Hamid Bentahar, a, de son côté, indiqué que cette nouvelle étape de la caravane tend à promouvoir ce nouvel instrument pour l’accompagnement des PME, des acteurs et des jeunes souhaitant investir dans ce secteur vital, relevant que ce dispositif vise à stimuler l’investissement dans l’animation en tant qu’élément important dans la diversification de l’offre touristique nationale et dans l’accompagnement de la digitalisation des entreprises et l’investissement dans la durabilité.

Il s’agit d’une nouvelle solution de financement et d’accompagnement des acteurs du tourisme afin de renforcer trois composantes déterminantes à savoir l’animation, la digitalisation et la durabilité, a-t-il ajouté, notant que cet outil s’adresse aux PME et porteurs de projet qui aspirent investir dans ce secteur qui offre d’importantes opportunités.

Pour sa part, le délégué régional du tourisme, Mohcine Chafii Alaoui, a passé en revue les principaux axes et objectifs de ce programme qui constitue une opportunité idoine pour les entreprises et les acteurs du secteur en vue de bénéficier des avantages de ce programme.

L’objectif ultime est de renforcer la compétitivité des entreprises du secteur et de favoriser la création d’une nouvelle génération d’animation et d’activités de loisirs, a-t-il expliqué dans une déclaration similaire, notant que cette rencontre interactive, marquée par la participation des différentes parties prenantes et des porteurs de projets, se veut une occasion pour apporter les explications nécessaires sur ce programme pour un meilleur accompagnement des acteurs du secteur.

En marge de cette rencontre, des séances individuelles ont été organisées pour accompagner les entreprises souhaitant adhérer au programme.

Lancé le 14 février, le programme « GO SIYAHA » qui s’inscrit dans le cadre du déploiement des programmes de la Feuille de route 2023-2026 du tourisme, a pour objectif d’accompagner les entreprises touristiques afin de créer une offre d’animation innovante et diversifiée pour propulser la destination Maroc vers une nouvelle ère en matière d’expériences touristiques.

Déployé par l’Agence Maroc PME, il est structuré autour de trois composantes d’accompagnement, dont la première est inhérente au « soutien à l’investissement » en proposant des primes pour les projets d’animation touristique et d’hébergement associés, avec des taux de 30% à 35%, du montant global de l’investissement, alors que la deuxième porte sur « le conseil et l’expertise technique » concernant la stratégie financière, l’excellence opérationnelle, le développement des marchés, la transformation digitale, pour lesquels le programme prend en charge jusqu’à 90% des coûts des prestations.

Enfin, la troisième composante concerne « l’appui à la croissance verte » en ciblant les projets de développement durable dans le tourisme, avec une prime à l’investissement de 40% du montant global d’investissement et une prise en charge à hauteur de 90% du coût du conseil et d’expertise technique en matière de développement durable.

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi