20.3 C
Casablanca
dimanche 16 juin 2024

L’avenir des PC portables : vers une nouvelle génération sans écrans physiques.

À lire aussi

Les prochaines générations d’ordinateurs portables abandonneront les écrans physiques au profit de lunettes de réalité augmentée, offrant ainsi la possibilité de travailler n’importe où avec un grand écran virtuel.

C’est le projet présenté par le concepteur israélien de solutions de réalité augmentée Sightful, qui propose le PC portable Spacetop, le premier ordinateur portable sans écran physique, accompagné d’une paire de lunettes de réalité augmentée afin de projeter les fenêtres des logiciels sur un écran virtuel.

L’entreprise basée à Tel-Aviv explique que l’objectif est de libérer les utilisateurs des petits écrans d’ordinateurs portables, afin de travailler plus confortablement sur un écran virtuel qui mesure jusqu’à 100 pouces (2,54 mètres), à l’aide de lunettes d’une définition Full HD (1.920 x 1.080 pixels) pour chaque œil et un système audio intégré. Cette grande évolution informatique met également en avant la protection de la vie privée, puisqu’il est possible de travailler dans les lieux publics, l’écran virtuel massif et incurvé étant invisible à toute personne autre que son propriétaire.

Proposé au prix de 2.000 dollars, le nouveau portable intègre un processeur ARM Snapdragon 865, fonctionne sous AOSP (système d’exploitation Android à code source ouvert) et dispose de 8 Go de mémoire vive, de 256 Go de stockage, de la 5G, du WiFi 6, du Bluetooth 5.1, d’une webcam 2.560×1.920 pour les vidéoconférences, ainsi que d’un lecteur d’empreintes digitales. Il est également possible pour l’utilisateur de connecter un écran externe classique sur un des deux ports USB-C 10 Gbps aux capacités DisplayPort 1.4. L’appareil, qui mesure 26,59 cm de large, 25 cm de profondeur et pèse 1,5 kg, casque compris, est vendu avec un casque de réalité augmentée (146 x 175 x 44 mm, déplié) fixé à l’avant du châssis offrant une résolution de 1.080p par oeil, à 72 Hz et qui pèse 106 grammes.

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi