18.8 C
Casablanca
vendredi 24 mai 2024

Le cabinet d’avocats Gauvin & Raji s’implante en République Démocratique du Congo

À lire aussi

Le cabinet d’avocats franco-marocain Gauvin & Raji | Avocats, spécialisé dans les secteurs bancaires et financiers, élargit son influence à l’échelle internationale en inaugurant un bureau en République Démocratique du Congo (RDC). Avec ses bureaux déjà en place à Paris et à Casablanca, le cabinet renforce sa présence afin de mieux répondre aux besoins de sa clientèle sur l’axe Europe-Maghreb-Afrique subsaharienne.

Avec l’ouverture de ce nouveau bureau, les deux associés ont pour ambition de répondre à trois catégories de besoins des acteurs publics et privés de la région :

  • Assistance aux institutions financières : Gauvin & Raji | Avocats accompagnera les banques et organismes financiers pour garantir la conformité de leurs activités aux réglementations bancaires et financières. Ils fourniront des conseils pour la création de fonds d’investissement, la structuration d’opérations de titrisation et de produits financiers innovants. Ils soutiendront également ces institutions dans la négociation et la rédaction de contrats de financement et de refinancement ;
  • Appui aux instances gouvernementales et agences de développement : le cabinet juridique fournira l’assistance juridique nécessaire aux autorités administratives, aux agences de développement étatiques ou multilatérales. Ils conseilleront ces entités dans la rédaction et la mise en œuvre de réformes visant à renforcer le secteur bancaire et financier, ainsi qu’à améliorer le climat des affaires ;
  • Accompagnement des entreprises minières : le cabinet assistera les entreprises minières, qu’elles soient congolaises ou étrangères, pour la mise en œuvre de leurs projets en respectant la réglementation, notamment en matière de sous-traitance et d’ESG (environnemental, social et gouvernance). Ils participeront à la rédaction et à la négociation de partenariats d’exploitation de sites miniers et de contrats d’acquisition d’actifs miniers.

« L’avenir euro-africain est à l’origine de la création de notre cabinet et nous pensons pouvoir contribuer à la qualité des relations entre les deux continents par notre installation en RDC, en plus de notre présence au Maroc et en France. Pour nous, l’axe Europe-Afrique ne doit pas se limiter aux projets d’acteurs européens en RDC, mais permettre aussi aux entrepreneurs congolais et plus généralement africains de réaliser des projets en Europe », a déclaré Kawtar Raji-Briand.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img