22.9 C
Casablanca
lundi 22 juillet 2024

Le caftan marocain brille à la Semaine africaine de l’UNESCO à Paris

À lire aussi

Le caftan marocain, dans toute sa splendeur et sa magnificence, a brillé de mille feux, mardi à Paris, lors d’un défilé de mode africaine, organisé dans le cadre de la Semaine africaine de l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Lors de ce défilé d’exception, qui a regroupé plusieurs créateurs venus de différentes régions d’Afrique, la célèbre styliste et designer marocaine, Fatim Filali Idrissi, a présenté ses prestigieuses créations de caftan marocain aux coupes et aux broderies traditionnelles sublimes, transportant l’assistance dans un monde d’élégance, de beauté et de magnificence.

“Dans cette collection représentant toutes les régions du Royaume, chaque caftan raconte une histoire unique, une sorte de célébration de l’art et de l’artisanat marocains”, a déclaré Mme Filali Idrissi à la MAP.

Selon elle, le caftan marocain, porté avec fierté et amour par les femmes marocaines, est bien plus qu’un article de mode, car il s’agit d’”un symbole de la beauté, de l’histoire et du raffinement du Maroc depuis des siècles”.

“C’est une affirmation de notre identité culturelle, un hommage à la richesse et à la profondeur du patrimoine marocain”, a-t-elle dit, soulignant que “porter un caftan, c’est porter le Maroc et son héritage culturel dans son cœur”.

De son côté, Hind Joudar, créatrice et fondatrice de l’Oriental Fashion Show, un événement de mode d’envergure internationale qui célèbre la haute couture orientale et porte haut et fort le caftan marocain, a indiqué que ce défilé est très important pour montrer la valeur et la diversité du caftan et du patrimoine marocains.

“Le caftan est un patrimoine vivant en constante évolution et se modernise grâce à tous le stylistes qui le font vivre, et surtout les artisans”, a dit Mme Joudar, soulignant que les Marocains du monde, porteurs de la culture marocaine dans les pays où ils vivent, ont cette responsabilité de “faire vivre le Maroc en dehors du territoire”.

Le défilé, qui a eu lieu au siège de l’Organisation onusienne, s’est déroulé en présence de l’ambassadeur, délégué-permanent du Maroc auprès de l’UNESCO, Samir Addahre, et plusieurs créateurs artistiques et artisans marocains.

Le programme de la Semaine africaine à l’UNESCO, qui se prolonge jusqu’au 9 juin courant, comprend diverses activités auxquelles le Maroc participe activement. Parmi celles-ci, le Maroc est présent à travers une boutique mettant en avant des produits artisanaux du royaume, un “hub entrepreneurs”, des panels, ainsi qu’un stand proposant différentes spécialités culinaires marocaines.

Placée sous le thème “l’éducation, la culture et la science dans le développement des échanges intra-africains”, l’événement comprend également un salon du livre, et propose plusieurs ateliers d’art et d’artisanat africains, ainsi que des projections de longs et courts métrages. Il se terminera par un gala artistique unique d’expressions de la diversité culturelle, avec des spectacles de danses folkloriques et de musique provenant d’une dizaine de pays africains.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi