23 C
Casablanca
dimanche 21 juillet 2024

Le département d’État américain augmente les frais de visas non-immigrants

À lire aussi

Le département d’État américain a annoncé une augmentation des frais de visas non-immigrants (NIV) à partir du 30 mai courant.

Dans une note aux médias, le Département d’Etat précise que les frais de visas visiteurs délivrés pour les affaires et le tourisme (B1/B2 et BCC), et les autres demandes de visas de non-immigrants non basées sur des requêtes tels que les visas étudiants et ceux délivrés dans le cadre de programmes d’échange, passeront ainsi de 160 à 185 dollars.

La même note indique que les frais concernant certains visas de non-immigrants basés sur des requêtes pour les travailleurs intérimaires (catégories H, L, O, P, Q et R) passeront de 190 à 205 dollars, alors que les frais pour les négociants et les investisseurs au titre d’un traité et les demandeurs de traité dans une profession spécialisée (catégorie E) vont augmenter de $205 à $315, selon la Règle finale du département d’Etat sur les augmentations des frais de visas non-immigrants publiée au Federal Register le 28 mars dernier.

Selon un communiqué de l’ambassade des Etats Unis à Rabat, il s’agit de la première augmentation des frais pour les visas B1/B2, les plus demandés au Maroc, depuis 2012.

Cette règle, qui entre en vigueur le 30 mai courant, n’affecte pas d’autres frais consulaires, y compris la dispense de frais de résidence de deux ans exigés pour certains visiteurs participant à des programmes d’échange.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi