25.2 C
Casablanca
mardi 16 juillet 2024

Le groupe Al Omrane certifie 7 de ses projets du label “Ecocity Maroc”

À lire aussi

Le groupe Al Omrane a labellisé sept de ses projets urbains du label « Ecocity Maroc », dont les certificats ont été remis vendredi à Rabat aux sociétés régionales concernées.Il s’agit des quatre villes nouvelles opérées par le groupe (Tamesna, Tamansourt, Chrafate, Lakhyayta) et des trois nouveaux pôles urbains (Dakhla-Nord à Dakhla, Ibn Batouta à Tanger et Al Badr à Mohammedia), qui s’engagent à mettre en œuvre une série d’actions pour le développement d’espaces urbains où il fait bon vivre, respectueux de l’Homme et de la nature.

S’exprimant lors de cette cérémonie, dans un mot lu en son nom par Youssef Hosni, secrétaire général du ministère, la ministre de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Fatima Ezzahra El Mansouri, a souligné que la la mise à niveau de ces projets urbains, selon une approche de développement durable alignée sur les normes internationales Ecocity et les lignes directrices intégrées pour les quartiers de l’environnement, témoigne de l’importance accordée à ce type d’approches d’aménagement urbain durable.

Elle a ainsi réitéré l’engagement de son département à soutenir ces différents projets urbains pour tenir le rang d’Ecocity ou en devenir, qui leur a été attribué dans le cadre de ce programme porté par Al Omrane en collaboration avec l’organisme international Ecocity Builders et soutenu par ONU Environnement.Même son de cloche chez le président du directoire du Groupe Al Omrane, Housni El Ghazaoui, qui a précisé que cette démarche de durabilité prônée par Al Omrane s’inscrit dans le cadre de la stratégie et politique nationales en matière de développement urbain durable, promues par le ministère de tutelle, et des engagements pris par le Maroc dans le cadre des accords internationaux (ODD, nouvel agenda urbain 2030) pour contribuer à atteindre les objectifs de développement durable et humain, soutenant que c’est cette ambition qui a motivé le choix du groupe d’engager des actions pérennes pour ancrer les pratiques de durabilité dans le processus de réalisation et de développement de ces nouveaux espaces urbains.

Il a expliqué que le processus de labellisation a été conduit selon quatre grandes étapes : diagnostic de l’existant au niveau des projets urbains, adaptation du référentiel (smart code) d’Eco-city Builders aux normes et réglementation marocaines, mise en place des plans d’actions répondant aux exigences retenues, et audit des projets pour labellisation.

La remise de certificats de labellisation des projets urbains marque l’aboutissement de ce processus, engageant ainsi les sociétés concernées à la mise en œuvre des actions de durabilité d’éco-cités programmées pour chaque projet urbain sur une durée de trois ans, délai de renouvellement du label, a-t-il poursuivi.

Kirstin Miller, directrice exécutive d’Ecocity Builders, basée en Californie (USA), a quant à elle affirmé que pour la première fois en Afrique, le label Ecocity est déployé dans sept territoires à travers le Maroc qui représentent un large éventail de zones géographiques et de conditions socio-économiques.

Sur la base des évaluations, chacun des sept projets a reçu le label Ecocity, reconnaissant leur engagement à promouvoir les pratiques de développement durable au Maroc, a noté Miller, précisant que les villes de Chrafate et Lakhyayta et les pôles urbains de Dakhla-Nord et Al Badr, qui ont affiché des promesses exceptionnelles en abordant les aspects techniques et en développant un excellent contenu dans leurs plans d’action, ont reçu le label Ecocity de niveau 1.

D’autres projets ont obtenu le niveau 2, en l’occurrence Tamansourt et Ibn Battouta, tandis que la nouvelle ville de Tamesna, qui a le score le plus élevé parmi tous les projets, a reçu le niveau 3 du label.

Notant que la période de validité du label s’étend de juin 2023 à juin 2026, Miller a souligné l’importance de capitaliser sur cette dynamique en démarrant bientôt la troisième phase tout en favorisant une approche participative et proactive pour atteindre de nouveaux progrès.

Lancé par le groupe Al Omrane en collaboration avec l’organisme international Ecocity Builders et avec le soutien du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, ce label engage les territoires concernés à la mise en œuvre d’actions de durabilité concrètes, avec comme objectif la mise à niveau de plusieurs projets urbains et villes nouvelles selon une approche de développement urbain durable alignée sur les normes internationales Ecocity et les lignes directrices intégrées pour les quartiers d’ONU Environnement.

« Ecocity Maroc » est un label 100% marocain. Tout en étant inspiré des meilleures pratiques à l’international, le référentiel « Ecocity » a en effet été adapté au contexte normatif et réglementaire marocain par un groupe de professionnels mixte, en s’appuyant sur une suite d’outils modernes de management, notamment le Smart Code, initialement développé aux États-Unis par des urbanistes et écologistes, et actuellement adopté dans des centaines de villes à travers le monde.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi