20.7 C
Casablanca
vendredi 14 juin 2024

Le Maroc, un des principaux marchés financiers d’Afrique et de la région MENA

À lire aussi

Le Maroc est l’un des principaux marchés financiers du continent africain et de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), a affirmé, jeudi à Rabat, le directeur de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) pour le Maroc, Antoine Sallé de Chou.

S’exprimant à l’ouverture d’un séminaire organisé conjointement par la BERD et le ministère de l’Économie et des Finances, sous le thème « Marché des produits dérivés : tendances internationales et perspectives de développement au Maroc », M. Sallé de Chou a souligné que l’écosystème financier marocain se distingue par un marché boursier dynamique et en croissance, une base diversifiée d’investisseurs, ainsi qu’un marché de la dette relativement liquide.

Il a, dans ce sens, mis en exergue l’importance du marché des produits dérivés en tant que levier pour redynamiser le marché financier marocain et le hisser aux meilleurs standards internationaux, précisant que ces produits permettent aux investisseurs de gérer les risques de marché, notamment ceux liés aux taux d’intérêt et aux taux de change, d’optimiser leurs décisions d’investissement et de réduire les risques associés.

Ce marché permet également aux banques de gérer les risques et au Trésor de soutenir le développement du marché de la dette souveraine, a expliqué Sallé de Chou, rappelant, à ce titre, que le développement des marchés de capitaux constitue une priorité pour la BERD au Maroc et dans tous ses pays d’opérations.

Pour sa part, Aude Pacatte, responsable de la gestion du portefeuille à la BERD, a mis en lumière le rôle crucial des produits dérivés dans le développement du secteur financier et des marchés des capitaux.

Ces produits, a-t-elle relevé, facilitent la gestion des risques de marché de manière autonome, ce qui permet de réduire le risque de contagion en cas de crises, et de dissocier les décisions de gestion d’actifs et de passifs.

Et de soutenir que les produits dérivés sont également caractérisés par leur flexibilité et facilité d’exécution, ainsi que par un risque de contrepartie limité par rapport à l’usage des instruments « cash ». Ils facilitent aussi l’amélioration des prix et de la liquidité lorsque la résilience-compensation en cas d’insolvabilité devient légalement applicable.

Réunissant des experts et des professionnels nationaux et internationaux, ainsi que les principaux intervenants et acteurs du domaine financier, ce séminaire vise à explorer et examiner le rôle des produits dérivés dans le développement des marchés financiers et de l’économie de manière plus générale. Il offre également l’opportunité de présenter les expériences internationales en la matière et de discuter des prochaines étapes à suivre pour le développement du marché des produits dérivés au Maroc.

spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img