18.3 C
Casablanca
mardi 21 mai 2024

les aéroports marocains en « relooking » pour la Coupe du Monde 2030

À lire aussi

Des compétitions architecturales officielles ont été lancées pour la conception et l’agrandissement de plusieurs aéroports marocains. Les aérodromes d’Agadir, de Casablanca, de Tanger, de Marrakech, de Dakhla, d’Al Hoceima et de Tétouan sont les plus concernés par ce « relooking » pour être à la hauteur d’accueillir les spectateurs de la Coupe du Monde 2030.

Le Maroc se prépare activement pour accueillir la Coupe du Monde 2030 en modernisant plusieurs de ses aéroports. Des compétitions architecturales officielles ont été lancées pour la conception et l’agrandissement des aéroports d’Agadir, Casablanca, Tanger, Marrakech, Dakhla, Al Hoceima et Tétouan, afin de les adapter à l’événement.

Ces projets comprennent la création de nouvelles installations pour les arrivées de voyageurs, l’expansion des pistes pour augmenter la capacité d’accueil des aéronefs, et la modernisation des aspects extérieurs. Par exemple, l’aéroport Agadir Al Massira vise à accueillir 5 millions de passagers et bénéficie d’un budget de 80 milliards de centimes pour la construction d’une nouvelle station et la rénovation de l’existant.

Ces travaux sont supervisés par le gouverneur de la région et le comité de la Coupe du Monde, nommé par le Roi Mohammed VI, et permettront à l’aéroport Agadir Al Massira d’accueillir jusqu’à 4,4 millions de passagers par an.

En plus de ces améliorations aéroportuaires, le Maroc prévoit de moderniser ses infrastructures de transport terrestre et maritime pour répondre aux besoins de la Coupe du Monde. Le pays inaugure bientôt un service maritime direct entre le Portugal et Tanger, et la flotte de la compagnie nationale Royal Air Maroc sera renforcée.

L’aéroport Mohammed V de Casablanca bénéficiera également d’une extension, tout comme l’aéroport de Marrakech Menara. Rabat-Salé ouvrira de nouvelles liaisons internationales, tandis que les aéroports de Tanger et Tétouan ont déjà achevé leurs projets d’expansion pour augmenter leur capacité d’accueil. En particulier, l’aéroport international Ibn Batouta de Tanger verra sa capacité augmentée à 3,2 millions de passagers par an grâce à un nouveau terminal, une tour de contrôle, et des aménagements extérieurs.

Ces projets sont essentiels pour préparer le Maroc à l’accueil des visiteurs pour la Coupe du Monde 2030, renforçant ainsi ses infrastructures de transport aérien et facilitant les voyages internationaux.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img