23.4 C
Casablanca
mardi 28 mai 2024

Les demandes de formation professionnelle grimpent en flèche, +435 % »

À lire aussi

L’attractivité de la voie de formation professionnelle a connu une hausse considérable cette année, atteignant un taux de demande au niveau national de l’ordre de 435%, a affirmé jeudi la directrice générale de l’Office de formation professionnelle et de promotion du travail (OFPPT), Loubna Tricha.

Lors d’une conférence de presse tenue à la Cité des métiers et des compétences de Tamesna, à l’occasion du début de l’année de formation 2023-2024, la DG de l’OFPPT a souligné que cette hausse concerne l’ensemble des branches et niveaux de formation. Ce qui traduit, à ses yeux, l’attractivité de la voie de formation professionnelle chez les jeunes. Ce taux de demandes équivaut à 4 demandes pour 1 place pédagogique et 7 demandes pour une place en ce qui concerne le niveau technicien spécialisé.

Les plus fortes demandes ont été enregistrées pour les nouveaux établissements du secteur de la santé, atteignant jusqu’à 130 candidatures pour une place pédagogique, tandis que dans d’autres instituts spécialisés dans les métiers du digital et de l’intelligence artificielle, hôtellerie-tourisme et gestion commerce, les candidatures ont atteint 70 pour une place pédagogique.

La capacité d’accueil globale de l’OFPPT atteint 410.000 places pédagogiques, dont 262.000 places pédagogiques réservées aux stagiaires en 1re année.

Cette année de formation sera marquée, selon Loubna Tricha, par le renforcement du dispositif de formation avec l’ouverture de 13 nouveaux établissements dans six régions couvrant différents secteurs. Concernant l’offre de formation, la directrice de l’OFPPT a noté qu’elle correspond aux besoins des entreprises, précisant que 74% des filières proposées correspondent à des filières nouvellement créées ou restructurées, qui bénéficieront à 68% des apprenants.

Les nouveautés de cette année

Selon un exposé présenté à cette occasion, l’OFPPT déploiera lors de cette année de formation deux programmes d’excellence VET by EHL et a élargi le programme d’Innovation entrepreneuriale (PIE) à de nouveaux territoires pour en donner l’accès à plus de jeunes à travers le Royaume.

Le PIE a été élaboré conjointement avec l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et vise à renforcer le mindset entrepreneurial chez les jeunes et les doter de compétences entrepreneuriales requises. Il sera implémenté au niveau de la région Casablanca-Settat, en plus de 6 régions couvertes les deux dernières années.

Quant à aux formations VET by EHL relatives au secteur du tourisme, et suite au grand succès enregistré lors de leur expérimentation en 2021-2022 au sein des instituts spécialisés dans les métiers du tourisme de Hank/Casablanca et Guich Loudaya/Rabat, elles seront déployées au niveau des Cités des métiers et des compétences des régions Souss-Massa, l’Oriental, Rabat-Salé-Kénitra et Tanger-Tétouan-Al Hoceima, en plus de l’ISTHT Dakhla.

Basées sur l’expérience suisse de formation professionnelle dans le domaine du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration, ces formations d’excellence sont établies en 3 niveaux, couvrant les métiers des arts culinaires, du service food and beverage, de la gestion de l’hébergement et de l’administration hôtelière, et sont couronnées par des certificats de formation co-brandés OFPPT et École hôtelière de Lausanne.

L’OFPPT maintiendra, par ailleurs, le programme “commerce électronique transfrontalier”, lancé dès 2021 à l’ISTA Hay Hassani à Casablanca, en partenariat avec le Tianjin College of Commerce, et lancera cette année des sessions de formation en mandarin, pour répondre au fort intérêt manifesté par les jeunes et pour diversifier son offre linguistique.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img