25.2 C
Casablanca
mardi 16 juillet 2024

L’Italie décrète l’état d’urgence à Ischia après un glissement de terrain

À lire aussi

Le gouvernement italien a proclamé dimanche l’état d’urgence pour l’île d’Ischia, en face de Naples (sud), touchée la veille par un grand glissement de terrain ayant fait au moins deux morts et une dizaine de disparus.

Une première enveloppe d’urgence de deux millions d’euros a également été débloquée à l’issue de cette réunion extraordinaire du gouvernement nécessaire, pour proclamer l’état d’urgence, a précisé le ministre de la protection civile, Nello Musumeci.

L’état d’urgence est souvent décrété dans la péninsule, à la suite de séismes, d’éruptions volcaniques ou de fortes intempéries car il prévoit une procédure accélérée pour mobiliser des fonds et des moyens, dont ceux de la protection civile, pour des interventions urgentes ou la mise en place de structures d’accueil.

Sur place, plus de 200 membres de la protection civile et des forces de l’ordre cherchent encore une dizaine de disparus, tandis que des centaines de volontaires, de la boue jusqu’aux genoux s’affairent à nettoyer les rues de la petite bourgade.

Des restes de voitures et bus écrasés par la violence de la coulée de boue et de rochers sont visibles un peu partout dans un ballet de pelleteuses qui cherchent à libérer l’accès aux maisons, aux voitures et aux magasins.

Au moins trente familles sont piégées dans leur domicile par la boue, sans eau ni électricité, a affirmé l’agence de presse ANSA, précisant que la route permettant d’accéder à leur quartier était coupée par la coulée de boue et par des débris.

La catastrophe de samedi survient quelques semaines après la mort de onze personnes dans des inondations dues à de fortes pluies dans le centre-est de l’Italie.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi