25.2 C
Casablanca
mardi 16 juillet 2024

L’UM6P et Leila Benali unissent leurs forces pour stimuler l’innovation et l’entrepreneuriat vert

À lire aussi

Le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, ce mercredi à Salé, une convention de partenariat visant à renforcer la collaboration entre le secteur de la recherche et l’innovation et le gouvernement en faveur du soutien au développement durable et de l’accélération de la transition vers une économie verte et inclusive au Maroc.

En vertu de cette convention, paraphée par la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, et le président de l’UM6P, Hicham El Habti, les deux parties s’accordent à mutualiser leurs efforts et à créer des synergies et des convergences en vue de mettre en œuvre les actions inscrites dans le cadre de ce partenariat.

Cette convention de partenariat couvre la promotion de l’entrepreneuriat, de l’innovation et de la recherche appliquée pour créer des solutions durables adaptées aux besoins spécifiques du Maroc, en harmonie avec la politique nationale de transition énergétique et de développement durable.

Elle prévoit également le renforcement de la synergie entre la formation supérieure, la recherche, l’entrepreneuriat vert et les politiques publiques à travers une approche intégrée, outre l’appui au déploiement du Programme de coopération Sud-Sud, renforçant ainsi les initiatives internationales dans les domaines de prédilection du ministère.

Cette occasion a été également marquée par la signature d’un accord de partenariat entre l’UM6P et la Centrale d’Achat et de Développement de la Région minière du Tafilalet et de Figuig (CADETAF) visant à soutenir notamment la recherche et l’innovation pour le développement aval des chaînes de valeur des produits miniers de la région, et leur valorisation en lien avec la politique industrielle du Maroc.

Cet accord vise également la création d’un centre national d’excellence d’exploitation minière artisanale et d’incubation des startups minières, l’objectif étant d’insuffler une dynamique nouvelle à la promotion de la recherche et du développement, ainsi qu’au développement de solutions novatrices répondant aux défis multidisciplinaires de l’environnement et du développement durable.

S’exprimant à cette occasion, Mme Benali a indiqué que ce partenariat vise l’élaboration d’une vision relative à l’innovation et à la technologie moderne dans le domaine de la protection de l’environnement, précisant que cet objectif s’inscrit en droite ligne des missions de son département.

La signature de cette convention, a-t-elle ajouté, témoigne de la confiance que place le ministère en l’UM6P, notamment dans le cadre de la stratégie nationale de développement durable qui ambitionne d’avoir un impact positif et concret sur la vie des Marocains.

La ministre de la Transition énergétique et du Développement durable a, en outre, mis l’accent sur l’importance du partenariat avec la CADETAF, le qualifiant d’accord de nouvelle génération qui permettra au ministère de consolider ses relations avec la Centrale.

Mme Benali a dans ce sens soutenu que cet accord permettra également aux chercheurs à l’UM6P de collaborer avec les artisans miniers en faveur du développement de la région et de la promotion des atouts dont elle regorge.

De son côté, M. El Habti a souligné que la convention de partenariat contribuera au développement d’initiatives novatrices autour de la « cleantech », permettant ainsi aux jeunes de développer des startups à même de trouver des solutions en lien avec la transition énergétique.

S’agissant de l’accord de partenariat, il vise à examiner les moyens d’apporter les solutions et les idées développées au sein des laboratoires de recherche de l’UM6P au niveau de la région gérée par la CADETAF, le but étant d’impacter positivement les artisans, a poursuivi M. El Habti.

Ces deux partenariats vont permettre à l’UM6P et au ministère de la Transition énergétique et du Développement durable de renforcer leur lien dans les domaines de l’innovation, de la recherche et de la formation, a-t-il précisé.

Le directeur de la CADETAF, Ali El Ghazi, a pour sa part mis l’accent sur l’importance de l’accord conclu avec l’UM6P, relevant que ce partenariat couvre plusieurs domaines, dont l’exploration minière et la formation au profit du personnel de la Centrale.

La signature de ces conventions représente en outre une avancée significative vers la concrétisation des engagements communs des partenaires en faveur d’un avenir plus durable, se sont par ailleurs félicitées les deux parties.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi