20.3 C
Casablanca
lundi 20 mai 2024

L’Université Moulay Ismaïl de Meknès accueille “StarTech Africa 2024”

À lire aussi

L’Université Moulay Ismaïl (UMI) de Meknès accueillera la 4ème édition du Concours africain de l’Innovation « StarTech Africa » les 25 et 26 novembre 2024. Placée sous le thème « L’innovation en Afrique du 21ème siècle ».

Cette édition sera organisée sous l’égide du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation en partenariat avec plusieurs universités et établissements d’enseignement supérieur africains appartenant à quinze pays dont la République Démocratique du Congo (RDC), la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina Faso, la Guinée, le Nigeria, les Îles Comores, le Cameroun et la Mauritanie.

Un communiqué de l’UMI indique que ce concours connaitra la participation effective des étudiants ressortissants de plusieurs autres pays africains représentés par la Confédération des Élèves, Étudiants, Stagiaires Africains et Étrangers au Maroc (CESAM).

Ce rendez-vous Africain de l’Innovation réunira les porteurs de projets de toute l’Afrique, souligne la même source, ajoutant qu’un comité de jurys académiciens, professionnels et experts reconnus vont se réunir pour sélectionner les prétendants au prix, sur l’ensemble des candidatures provenant d’institutions nationales marocaines et africaines.

Les candidats nominés vont devoir se présenter devant les membres du jury pour pouvoir les convaincre de la pertinence de leurs projets.

“StarTech Africa’24”, est ouvert à tout porteur de projet innovant (élève ingénieur, étudiant, doctorant ou jeune chercheur) provenant d’institutions marocaines et africaines, désirant participer au concours du meilleur projet innovant autour de 7 axes.

Le communiqué cite, dans ce cadre, “Ingénierie, industrie, transport, logistique et technologie avancé”, “Défis de la transition écologique, digitalisation et intelligence artificielle”, “Biotechnologie et agro-alimentaire”, “Santé, environnement, géorisques et qualité de la vie”, “Eau, ressources naturelles et énergies renouvelables”, “Sciences de l’éducation, sciences humaines et sociales, économie et gestion” et “Pratiques artistiques entre créativité classique et numérique”.

Ce concours vise le renforcement de la coopération sud-sud à travers la création de réseau d’institutions technologiques africaines et leur participation dans l’organisation de cet événement ainsi que la participation de leurs étudiants aux challenges de la meilleure idée de projet innovant, le soutien pour les participants dans l’émergence, la structuration et le montage de leurs projets innovants, la création d’un espace de rencontre pour les porteurs de projets avec des experts scientifiques, techniques ou des partenaires industriels.

Il s’agira aussi de l’identification des dispositifs financiers de soutien à l’innovation et accompagnement dans le montage du dossier de demande de financement et la promotion de l’innovation et de la créativité pour faire face aux défis des mutations socioéconomiques, environnementale et sociétales.

Le développement économique de l’Afrique entend réunir des porteurs de projets innovants pour contribuer au développement durable, à l’entrepreneuriat africain et à la croissance solidaire, estiment les organisateurs, ajoutant que “ceci permettra de satisfaire les besoins des populations, en proposant des solutions économiques, sociales et environnementales”.”C’est dans cet objectif que le Concours Africain de l’Innovation “StarTech Africa” est mis en place, relève la même source.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img