21.9 C
Casablanca
samedi 13 avril 2024

Maroc-Allemagne: les échanges commerciaux à 4,9 milliards d’euros en 2022

À lire aussi

Le total des échanges bilatéraux germano-marocains s’est chiffré à 4,9 milliards d’euros en 2022, indique la Chambre Allemande de Commerce et d’Industrie au Maroc (AHK Maroc).

« 2022 marque un cap déterminant pour la coopération économique Maroc-Allemagne qui prend désormais une envergure nouvelle. Ainsi, le total des échanges bilatéraux germano-marocains atteint 4,9 milliards d’euros en 2022 et positionne le Royaume au 57e rang du classement mondial des partenaires économiques de l’Allemagne devant la Tunisie (58e) et l’Algérie (62e) », souligne AHK Maroc dans un communiqué.

Pour cette « année record qui place tous les indicateurs au vert pour amorcer l’année 2023 sous les meilleurs auspices », les exportations allemandes vers le Maroc ont atteint 2,8 milliards, en hausse de 30% par rapport à 2021, précise la même source, notant qu’il s’agit d’une progression considérable, parmi les plus fortes comparativement aux autres pays.

Ce résultat remarquable est également soutenu par une robuste progression des exportations marocaines vers l’Allemagne en hausse de 32% par rapport à 2021, qui correspond à une valeur de 2,1 milliards d’euros.

« Les relations économiques germano-marocaines restent sur la voie rapide. Les chiffres du commerce en 2022 montrent clairement que cet intérêt croissant se traduit de plus en plus par la concrétisation d’accords et de projets générant des bénéfices pour les deux partenaires », a fait savoir le directeur général de l’AHK Maroc, Andreas Wenzel, cité dans le communiqué.

Et de poursuivre: « Même si une grande partie de l’augmentation du commerce mondial en 2022 est due à l’inflation (14,6% pour les exportations allemandes et 26,3% pour les importations allemandes), nos relations commerciales augmentent de manière substantielle, avec plus de 30% dans les deux sens ». « Dans le classement des principaux marchés d’exportation de l’Allemagne, l’Indonésie et le Vietnam sont dans le top 50, devant le Maroc. Il y a beaucoup à faire, mais si la dynamique reste la même, il n’est pas irréaliste d’envisager de faire partie du top 50 dès 2023 », a-t-il ajouté.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi