16.9 C
Casablanca
mercredi 24 avril 2024

Maroc. la croissance prévue à 3,4% au T1-2023 (BKGR)

À lire aussi

La croissance économique devrait s’accélérer pour atteindre 3,4% au premier trimestre de l’année en cours, estime BMCE Capital Global Research (BKGR). Cette accélération s’explique par un retour des conditions climatiques favorables, portée principalement par le redressement de 6,7% de la valeur ajoutée agricole et une progression de 3% des activités hors agriculture, indique BKGR dans son récent « STRATEGY », intitulé « Croire en 2023 ».

Au quatrième trimestre de l’année écoulée, la croissance économie s’est ralentie à 1,4%, après une progression de +1,6% un trimestre auparavant, fait savoir la même source, soulignant que cet affaiblissement du profil de l’économie nationale serait imputable à la poursuite de la dégradation de la valeur ajoutée agricole au rythme de -15,9%, non suffisamment compensée par l’amélioration (+3,4%) de celle non agricole, elle-même animée par la dynamique continue des services marchands.

La publication fait également état du creusement du déficit commercial (+56,5%) à -311,6 MMDH pour un taux de couverture de 57,8% à fin 2022.

Au registre des finances publiques, l’exécution de la Loi de Finances 2022 fait ressortir un déficit budgétaire de -69,5 MMDH, contre –70,2 MMDH un an auparavant, soit -5,1% du PIB. En effet, la bonne

En effet, la bonne orientation des recettes fiscales dans un contexte inflationniste a permis de contrebalancer l’explosion des charges de compensation et la mauvaise campagne agricole, explique la publication.

spot_img
- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi