20.3 C
Casablanca
lundi 20 mai 2024

Maroc Telecom, le « sauveur » discret de la connectivité ouest-africaine

À lire aussi

L’opérateur marocain, à travers ses filiales, a mis à disposition des autres opérateurs son câble sous-marin pour faire face à une panne géante.

Les câbles sous-marins de fibre optique en Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale ont connu une panne de grande ampleur durant les jours écoulés. Ceci a perturbé l’accès aux services Internet Fixe et Mobile, à l’exception de ceux des opérateurs Moov Africa, filiales du Groupe Maroc Telecom.

les clients de Moov Africa Côte d’Ivoire sont connectés à Internet via le Câbles sous-marin West Africa du Groupe Maroc Telecom, qui relie l’Afrique de l’Ouest à l’Europe via le Maroc, à travers 8 points d’atterrissement.

Ceci a permis à plusieurs concurrents de rester connectés. Grâce à son infrastructure robuste, Maroc Telecom a, ainsi, stabilisé la connectivité de la région, et ce suite aux incidents sur les câbles sous-marin de fibre optique en Afrique de l’Ouest et Afrique centrale.

Son câble sous-marin West Africa se veut une nouvelle preuve de la résilience du réseau du Groupe Maroc Telecom et de l’indépendance de l’Afrique par la connectivité Internet. Rappelons que seuls les opérateurs de Moov Africa, filiales du Groupe Maroc Telecom, ont été épargnés de cette panne de grande ampleur.

D’une longueur de 9.400 Km, d’une capacité allant de 20 à 60 Tbps, ce câble longe la côté West africaine depuis le Gabon jusqu’au Maroc, avec un prolongement vers le Portugal avec 8 points d’atterrissement répartis sur 7 pays.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img