16.8 C
Casablanca
mardi 16 avril 2024

Microsoft et OCP Africa s’associent pour maintenir et développer la sécurité alimentaire en Afrique

À lire aussi

Lors de la 5e Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés (LDC5), Microsoft, par l’intermédiaire de son Africa Transformation Office, et OCP Africa ont annoncé un partenariat qui aura un impact positif sur les petits exploitants agricoles et les autres parties prenantes à travers l’Afrique d’ici 2025.

OCP Africa, une entreprise africaine qui fournit des solutions d’engrais adaptées aux conditions locales et aux besoins des sols et des cultures à travers le continent, s’associe à Microsoft pour renforcer et développer sa plateforme d’agriculture numérique. Cette plateforme améliore la qualité de la production des agriculteurs et leur permet de mieux gérer leurs entreprises. Le partenariat entre les deux entreprises permettra d’étendre rapidement les plateformes agricoles à des zones géographiques nouvelles et existantes, améliorant ainsi les services offerts et développant d’autres nouveaux.

En cette période d’insécurité alimentaire croissante, il est nécessaire de renforcer la résilience et les moyens de subsistance des petits exploitants agricoles pour accroître la productivité agricole, notamment en réduisant les pertes dans la chaîne de production alimentaire. Avec les impacts croissants des phénomènes météorologiques extrêmes, devenus de plus en plus fréquents, l’adaptation et la résilience sont d’une importance cruciale pour la transformation du système alimentaire.

La collaboration avec des startups AgriTech africaines, des entreprises agricoles et d’autres partenaires afin d’accroître l’accès à la technologie, aux compétences et aux connaissances agricoles est cruciale pour optimiser l’industrie et générer de nouvelles sources de revenus qui assureront la sécurité alimentaire mondiale. Microsoft vise à soutenir la transformation digitale dans l’agriculture pour stimuler la croissance économique. L’adoption et l’intégration de technologies telles que le cloud, l’intelligence artificielle, les plateformes de données agricoles et la modernisation d’application Azure dans l’espace agricole entraîneront une transformation sous la forme d’une agriculture de précision.

Le partenariat permettra aux petits exploitants agricoles d’accéder aux compétences et à l’information grâce à des services agro-numériques en s’appuyant sur les programmes d’OCP Africa tel que le concept de l’agri hub pour soutenir des millions d’agriculteurs. OCP Africa travaillera également avec Microsoft pour explorer l’utilisation du big data, le machine learning et l’intelligence artificielle pour construire leur plateforme de données et d’intelligence artificielle afin d’améliorer l’efficacité opérationnelle et de mieux servir les parties prenantes de l’écosystème.

« Nous pensons que l’agriculture de précision, provoquée par l’adoption de technologies de pointe dans le secteur agricole, révolutionnera la production alimentaire et contribuera à éliminer la faim et la pauvreté en Afrique. La technologie est le facteur clé pour permettre et accroître l’accès au financement, à l’équipement et à la durabilité pour les agriculteurs ruraux, autonomisant les agriculteurs locaux en Afrique. Notre partenariat avec OCP Africa contribuera à avoir un impact direct sur les petits exploitants agricoles et à améliorer la production », a déclaré Wael Elkabbany, Directeur Général de Microsoft Africa Regional Cluster.

« L’agriculture africaine se trouve à un moment de transformation de son histoire – et une période de possibilités et de promesses incroyables pour les agriculteurs et l’industrie. La numérisation des pratiques agricoles en Afrique permet aux petits exploitants agricoles d’optimiser leur prise de décision, ce qui contribue à optimiser la production. Le partenariat entre OCP Africa et Microsoft nous permettra d’augmenter les services fournis, de développer notre plateforme numérique, d’étendre notre portée et d’avoir un impact encore plus important sur la sécurité alimentaire à travers le continent », a déclaré le Dr Mohamed Anouar Jamali, PDG d’OCP Africa.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi