24.1 C
Casablanca
jeudi 25 juillet 2024

Nador : méga-projet touristique de 800 millions de DH à Atalayoun !

À lire aussi

Un mémorandum d’entente (MoU) pour le développement d’un projet immobilier et touristique sur le site d’Atalayoun, d’un coût global estimé à plus de 800 MDH, a été signé récemment entre la société Marchica Med, filiale de l’Agence pour l’aménagement du site de la Lagune de Marchica, et HB Holding NV, société holding spécialisée dans l’investissement immobilier et les nouvelles technologies.

Ce partenariat stratégique vise à transformer la cité d’Atalayoun, une des cités inscrites au programme du projet d’aménagement et de mise en valeur du site de la Lagune de Marchica, dans la province de Nador, en une destination touristique de choix alliant modernité et respect de l’environnement, tout en valorisant le patrimoine naturel et culturel de la région, indique un communiqué de Marchica Med.

Le projet prévoit, selon la même source, la construction d’infrastructures de haute qualité en front du port de plaisance existant, incluant un hôtel 4 étoiles d’environ 130 clés, des résidences et des villas premium, ainsi que des aménagements paysagers respectant les principes de durabilité et de préservation de l’écosystème local.

Pour un investissement global estimé à plus de 800 millions de dirhams, ce projet vise la création d’une centaine de postes d’emploi pérennes et constitue ainsi une opportunité pour promouvoir le développement socio-économique de toute la région, souligne-t-on.

« La signature de ce mémorandum d’entente marque un virage important dans la stratégie de mise en œuvre du projet d’aménagement et de développement du site de la lagune de Marchica qui permettra d’accélérer la cadence de réalisation de ce projet stratégique lancé par Sa Majesté le Roi en 2008 et qui vise à concrétiser la Vision Royale de promotion du progrès et du développement durable de l’ensemble de la région de l’Oriental, tout en assurant les conditions d’une vie digne à ses citoyens », a souligné la directrice générale de l’Agence pour l’aménagement du site de la Lagune de Marchica et PDG de Marchica Med, Loubna Boutaleb, citée par le communiqué.

« Le développement de partenariats et la création de synergies importantes avec le secteur privé devraient, en effet, permettre, à l’avenir, d’insuffler une nouvelle dynamique pour le développement socio-économique et touristique dans la région », a-t-elle relevé, affirmant que « ce partenariat avec HB Holding NV permettra de créer un projet exemplaire, moderne et respectueux de l’environnement avec des retombées significatives pour la province de Nador et toute la région ».

De leur côté, Henri Broen, PDG, et Solayman Bouharrou, associé à HB Holding, cités par le même communiqué, ont considéré que « notre expertise en matière de développement immobilier et touristique, combinée à la vision de développement durable de Marchica Med, nous permettront de réaliser un projet conforme aux standards de qualité souhaités et requis pour la mise en valeur de la lagune de Marchica et qui sera une référence en matière de tourisme responsable et de développement durable à l’échelle du le Royaume du Maroc et de Nador en particulier ».

La cité d’Atalayoun, première née des perles de Marchica, est un resort résidentiel et touristique s’étalant sur 154 ha et proposant un environnement inédit situé entre mer et terre sur la presqu’île de la lagune, du même nom.

La société Marchica Med avait entamé le développement de la cité dès le lancement du projet en 2008. Cette cité comprend, depuis, un port de plaisance de 140 anneaux, une académie et un parcours de golf, un vaste choix de résidences ainsi que divers équipements de restauration et d’animation. La cité comprend également un Hôtel 5* qui a ouvert ses portes en 2019, et qui est le premier des 4 hôtels prévus à terme dans la cité.

Ce nouveau partenariat s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de développement de Marchica Med ayant validé, lors de son dernier Conseil d’administration, un plan d’action à moyen terme visant l’amorce d’une nouvelle phase dans la conduite du projet et l’accélération du développement de la cité d’Atalayoun à travers une implication plus active de l’investissement privé dans la réalisation des différentes composantes du projet.

spot_img
- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi