21.1 C
Casablanca
lundi 20 mai 2024

Notation : Fitch Ratings maintient le « BB+ » du Maroc avec perspectives stables

À lire aussi

L’agence de notation internationale Fitch Ratings a maintenu, vendredi, la notation du Maroc à «BB+» sur le long terme avec une perspective «stable».

Cette notation s’explique par plusieurs facteurs. Le Maroc bénéficie en effet d’un historique de politiques macroéconomiques saines, d’un soutien officiel solide de ses créanciers, d’une structure de dette favorable et de réserves de liquidités confortables.

Cependant, le pays fait face à des défis liés au développement et à la gouvernance, à un déficit budgétaire et une dette publique élevés, ainsi qu’à la vulnérabilité aux conditions météorologiques défavorables, note l’agence de notation.

Fitch Ratings a également estimé que malgré le récent tremblement de terre, l’impact économique sur le Maroc en 2023 devrait être limité, car les zones touchées ne sont pas des centres d’activités industrielles majeurs. Cependant, cela pourrait perturber la reprise du secteur du tourisme.

La situation budgétaire du Maroc est également évoquée, avec des pressions sur les dépenses qui ralentissent la consolidation. Le déficit budgétaire devrait s’établir à 5% du PIB en 2023, bien que Fitch prévoie une légère amélioration pour les années à venir.

La dette du Maroc, qui est en augmentation, devrait atteindre 74,1% du PIB d’ici 2025, selon Fitch. Cependant, une structure favorable de la dette, avec une grande partie libellée en dirhams à taux fixe, limite les risques de change et de taux d’intérêt.

En ce qui concerne la croissance économique, le PIB devrait croître de 2,7% en 2023, soutenu par une amélioration de l’agriculture et les efforts de reconstruction. Toutefois, la croissance reste vulnérable aux aléas climatiques et à la situation économique mondiale.

Le Maroc fait face à des défis, mais maintient une notation de crédit stable, ce qui est essentiel pour son attractivité et sa capacité à gérer sa dette. La consolidation budgétaire et la reprise économique joueront un rôle crucial dans les années à venir.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img