30.2 C
Casablanca
mercredi 24 juillet 2024

OCP : un résultat net de 3,4 MMDH au S1-2023

À lire aussi

Le Groupe OCP a réalisé un résultat net de 3,4 milliards de dirhams (MMDH) au premier semestre 2023 (S1-2023), selon un communiqué du Groupe sur ses résultats financiers à fin juin 2023.

Le chiffre d’affaires de l’OCP au S1-2023 s’est élevé à 37,6 MMDH, contre 56,01 MMDH enregistrés au cours de la même période de l’année précédente, précise la même source.

Cette baisse reflète principalement la diminution des prix de vente dans toutes les catégories de produits par rapport aux niveaux de prix exceptionnels observés au premier semestre 2022, ce qui a entraîné des comparaisons moins favorables d’une année sur l’autre.

Le chiffre d’affaires des engrais phosphatés au premier semestre a enregistré une baisse de 27% par rapport à la même période de l’année précédente en monnaie locale, principalement impacté par la baisse des prix des engrais phosphatés.

Cependant, cette baisse a été partiellement compensée par la hausse des volumes de vente, soutenue par l’amélioration de la demande d’une année sur l’autre, grâce à une meilleure accessibilité des engrais phosphatés pour les agriculteurs et des niveaux de demande plus faibles au cours du premier semestre 2022.

Le chiffre d’affaires de la Roche a affiché, pour sa part, une baisse de 38%, tandis que le chiffre d’affaires de l’acide phosphorique a reculé de 61% par rapport à la même période de l’année précédente en monnaie locale, précise l’OCP qui explique ces résultats principalement par la baisse des prix et la réduction des volumes d’exportation vers nos principales régions d’importation, en raison des conditions de marché défavorables et d’un excédent de stocks d’engrais phosphatés impactant les segments Roche et Acide.

De plus, la réduction des subventions gouvernementales, notamment en Inde et en Indonésie, a incité à une rationalisation de l’utilisation du phosphate dans ces régions.

S’agissant de la marge brute, elle s’est élevée à 18,500 MMDH, comparativement à 37,976 MMDH enregistrés l’année précédente.

Cette réduction significative s’explique principalement par les stocks de matières premières constitués antérieurement à des coûts élevés ainsi que par l’accumulation importante de stocks en 2022.

Pour l’EBITDA (NDLR, Bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) au S1-2023, il s’est élevé à 7,673 MMDH, contre 28,084 MMDH enregistrés un an plus tôt, générant une marge d’EBITDA de 20%.

La trésorerie et équivalents de trésorerie se sont élevées à 16,146 MMDH à fin juin 2023.

Pour sa part, la dette financière nette a atteint 61,991 MMDH, avec un ratio de levier financier de 2,09x, qui se compare à 1,02x, affiché à fin décembre 2022.

Par ailleurs, le communiqué fait savoir que le Groupe est bien positionné pour profiter de la reprise de la demande au second semestre et générer des résultats solides en 2023, et ce grâce à son approche disciplinée, son efficacité opérationnelle, son agilité commerciale et son efficience en termes de coûts.

Ainsi, le Groupe a réalisé des progrès substantiels dans ses programmes d’investissement qui visent à accroitre la capacité de production et à promouvoir ses initiatives liées aux projets ESG dont notamment le programme de gestion de l’eau (avancées significatives dans la construction du pipeline d’eau à Jorf Lasfar et mise en service de deux nouvelles usines de dessalement).

En outre, l’OCP a effectué un don d’un milliard de dirhams au fonds spécial dédié à atténuer l’impact du récent séisme au Maroc, une contribution exceptionnelle soulignant le soutien et la solidarité du Groupe vis-à-vis de l’effort national qui a résonné à l’échelle mondiale.

spot_img
- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi