22.9 C
Casablanca
lundi 22 juillet 2024

Offshoring : Fès Shore attire Capgemini Engineering et CNEXIA

À lire aussi

Ewane, une filiale du groupe CDG spécialisée dans l’immobilier locatif tertiaire, a signé des conventions d’installation au parc Fès Shore avec Capgemini Engineering et CNEXIA. Ces deux entreprises internationales bénéficieront d’une subvention de la région Fès-Meknès de 2 millions de dirhams pour financer l’aménagement de plateaux de bureaux et s’engagent à créer au moins 100 emplois en deux ans.

Le parc Fès Shore attire de nouveaux clients convaincus du potentiel de la région de Fès-Meknès dans l’offshoring. Grâce à son dynamisme économique, son offre foncière attractive et son bassin d’emploi fertile, la ville offre un cadre exceptionnel pour les métiers de l’offshoring. Capgemini Engineering et CNEXIA rejoignent le parc, bénéficiant de subventions régionales pour l’aménagement de bureaux et s’engageant à créer des emplois.

Le directeur général de la CDG, Khalid Safir, souligne que les parcs développés par le groupe ont attiré 150 clients internationaux, créant 57 000 emplois directs. Fès Shore, premier parc en dehors de l’axe Casablanca-Rabat, joue un rôle clé dans le développement socio-économique régional.

Le parc Fès Shore, avec un taux d’occupation de 80%, prévoit une extension en 2024 pour créer 2 000 nouveaux emplois. Ewane prévoit d’investir 120 millions de dirhams pour étendre les plateaux de bureaux à 100 000 m², renforçant l’attraction des investissements dans l’offshoring conformément à la vision royale.

Les conventions avec Capgemini Engineering et CNEXIA sont saluées par le président du Conseil régional de Fès-Meknès, Abdelouahad El Ansari, comme un catalyseur pour la création d’emplois. Les entreprises soulignent le dynamisme de Fès Shore en tant que premier parc dédié à l’offshoring en dehors de l’axe Rabat-Casablanca.

Les nouvelles installations s’inscrivent dans le contexte d’une forte croissance du secteur de l’offshoring au Maroc, faisant du pays une destination prisée pour les investissements internationaux. Le secteur de l’offshoring est un pilier de l’économie digitale au Maroc, exportant 16 milliards de dirhams de services et créant 130 000 emplois. Des mesures d’encouragement sont mises en place pour soutenir les entreprises s’installant dans le pays.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi