23.2 C
Casablanca
dimanche 21 juillet 2024

PLF-2024 : hausse prévisionnelle de 9,1% du budget alloué au ministère de la Santé

À lire aussi

Le budget du ministère de la Santé et de la Protection sociale devrait s’établir à près de 30,7 milliards de dirhams (MMDH) en 2024, en hausse de 9,1% par rapport à 2023, selon la note de présentation du projet de loi de finances de l’année prochaine (PLF-2024).

Cette hausse fera suite à l’augmentation opérée au titre de la loi de finances de 2023 dédiée essentiellement à la mise à niveau des infrastructures sanitaires, indique cette note publiée sur le site du ministère de l’Économie et des finances.

De même, le ministère de la Santé et de la protection sociale, ainsi que les Centres hospitaliers universitaires (CHU) ont bénéficié de postes budgétaires importants au cours des dernières années, fait savoir la même source, précisant que 5.500 postes budgétaires seront accordés au titre du PLF-2024, ce qui portera le total des créations sur la période 2017-2024, à près de 42.700 postes, dont 35.500 postes au profit du département de la Santé. D’après la note de présentation, l’année 2024 sera marquée par la mise en œuvre d’une série d’actions qui s’inscrivent dans le cadre de la poursuite du chantier de refonte du système national de santé, dont la réalisation de projets objet de conventions signées devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Il s’agit aussi de la prise en charge des dépenses d’investissement liées aux travaux de construction et d’équipements des nouveaux CHU, la mise à niveau des Établissements de soins de santé primaires (ESSP) au niveau national et la mise en place du système d’information intégré.

Les actions couvrent également la poursuite de l’exécution du programme de mise à niveau des infrastructures et des équipements sanitaires en accompagnement de la généralisation de l’Assurance maladie obligatoire (AMO), ainsi que le démarrage des travaux de nouveaux projets d’infrastructures hospitalières, la mise en service de plusieurs hôpitaux qui sont en cours d’achèvement et le lancement des études relatives à différents projets d’infrastructures hospitalières.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi