26 C
Casablanca
jeudi 25 juillet 2024

Potentiel prometteur pour le Maroc dans le cuivre et l’argent

À lire aussi

La compagnie britannique opérant dans l’exploration minière, Aterian PLC, vient d’annoncer le résultat de ses tests dans la mine de Zaër. Il en ressort un potentiel prometteur de minerais de cuivre et d’argent.

Aterian indique que les travaux de reconnaissance géologique réalisés sur la licence de Zaër ont démontré la présence de cuivre à 2,34% et d’argent à 33,3 g/t d’âge hercynien. Le projet couvre 96 km2 et est situé à 70 km au sud de Rabat et à 80 km à l’est de Casablanca dans les régions de Rabat-Salé-Kénitra et Casablanca-Settat.

Ce projet figure parmi les 17 exploitations de cuivre, d’argent et de métaux de base détenus par Aterian au sein du royaume, pour une superficie totale de 897 km².

La compagnie indique que la région abrite de nombreuses mines actives et historiques et des projets de développement pour le cuivre, l’étain, le tungstène, le plomb, le zinc et la fluorine.

Les exploitations proches comprennent le projet de tungstène-cuivre Rhouirat N’Has de l’ONHYM et le gisement d’étain-tungstène Sokhret Allal, avec des projets actifs ailleurs dans la région, notamment la mine de fluorine El Hamman de Managem et les projets de développement de l’étain d’Atlantic Tin à Achmmach (22.2 Mt titrant 0,70 % SnO2) et Bou El Jaj. La société détient une participation de 100 % dans le projet.

spot_img
- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi