20.7 C
Casablanca
vendredi 14 juin 2024

Prix du gaz butane : La décompensation partielle commence ce lundi 20 mai

À lire aussi

À partir de ce lundi 20 mai, le prix du gaz butane connaîtra une augmentation suite à la mise en place d’une décompensation partielle. Cette mesure, annoncée par le gouvernement, vise à réduire progressivement les subventions sur le gaz butane tout en atténuant l’impact sur les consommateurs.

Comme annoncé il y a plusieurs mois, le prix du gaz butane connaîtra une augmentation de 2,5 dirhams pour la bonbonne de 3 kilogrammes et 10 dirhams pour celle de 12 kilogrammes. Cette hausse du prix du gaz butane entre en vigueur à compter du lundi 20 mai. C’est ce qui vient d’annoncer, ce dimanche 19 mai, le ministère de l’Économie et des finances dans un communiqué.

Selon le département de l’Économie et des finances, cette mesure entre dans le cadre de la poursuite du déploiement de l’État social. Le gouvernement ayant déjà entrepris d’opérationnaliser le programme des aides sociales directes qui profite aujourd’hui à 3,6 millions de ménages, selon les statistiques arrêtées à fin avril. Cette aide, rappelle le ministère, est accordée aux personnes éligibles selon un dispositif de ciblage social efficient basé sur le Registre social unifié (RSU).

Auparavant, le gouvernement a réussi à généraliser la couverture médicale pour tous, puisque sa branche sociale l’AMO-Tadamoun bénéficie actuellement à 4,2 millions de familles. Pour ces dernières, rappelons-le, c’est l’État qui prend en charge la cotisation au régime de l’AMO.

Le département de Nadia Fettah a également mis en avant le lancement récent du programme d’aide au logement qui va bénéficier à 330.000 familles sur trois ans.

Il a également rappelé que le gouvernement et les partenaires sociaux viennent de signer, en avril dernier, un accord social qui prévoit, entre autres mesures, une augmentation générale des salaires dans les secteurs public et privé. Et ce, dans le souci d’améliorer le pouvoir d’achat des citoyens et des ménages.

Ces mesures vont toucher pas moins de 4 millions de familles qui vont voir augmenter sensiblement leur pouvoir d’achat.

La réforme du système de compensation du gaz butane s’inscrit d’ailleurs dans la droite ligne de la mise en œuvre de la loi-cadre 21-19 relative à la protection sociale qui a été promulguée sous l’ancien gouvernement, le 21 mars 2021.

Selon cette loi-cadre, l’article 8 plus précisément, le programme d’aide sociale directe sera financé par l’agrégation des différents régimes sociaux ainsi que par la réforme partielle de la Caisse de compensation.

Par ailleurs, le gouvernement va consacrer, à l’horizon 2026, une enveloppe globale de 80 milliards de dirhams pour le financement des différents programmes sociaux, en plus de la concrétisation des engagements du dialogue social, dont l’augmentation des salaires.

spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img