23.4 C
Casablanca
mardi 28 mai 2024

Programme « École enclavée mise à niveau » : La Fondation Banque Populaire offre un nouveau souffle à 4 écoles

À lire aussi

Dans le cadre de son programme « Une succursale Banque Populaire, une école enclavée mise à niveau », la Fondation Banque Populaire a procédé à la rénovation de quatre écoles publiques situées dans la région de Nador-Al Hoceima.

Cette initiative découle d’une convention de partenariat entre la Fondation Banque Populaire et la Direction Provinciale du Ministère de l’Education Nationale, du Préscolaire et des Sports de Driouch. Elle a permis la remise à niveau des écoles de Maourou, d’Alouana, de Tikarmine et de Lagdira, qui offrent désormais un environnement plus propice à l’apprentissage à plus de 150 élèves et à leurs enseignants. Le chantier a concerné la réhabilitation complète des infrastructures, notamment la réfection des plafonds, l’étanchéité, la peinture, la rénovation de l’installation électrique, ainsi que la modernisation des sanitaires. De plus, l’école de Lagdira a bénéficié, en raison de son isolement géographique, de la construction d’un logement pour les enseignants.

Lancé en 2015, Le projet « Une succursale Banque Populaire, une école enclavée mise à niveau » vise à améliorer les conditions d’apprentissage et de travail des élèves et des enseignants par le biais d’une collaboration entre la Fondation et le réseau des Banques Populaires Régionales. Il a permis de moderniser 17 écoles, accueillant plus de 2600 élèves, dans les régions de l’Oriental, de Béni-Mellal-Khénifra, de Tanger-Tétouan, de Marrakech-Safi, de Fès-Meknès, de Souss-Massa et de Rabat-Salé-Kénitra.

A travers cette initiative à fort impact social, le groupe BCP s’inscrit dans la continuité de ses valeurs de citoyenneté et de proximité, en œuvrant activement en faveur de l’éducation des enfants dans les régions enclavées du Royaume.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img