23.4 C
Casablanca
mardi 28 mai 2024

Séisme : l’ONMT en action pour préserver l’attractivité touristique

À lire aussi

Le Maroc maintient sa trajectoire pour atteindre l’objectif de 13,5 millions de touristes en 2023. Il est donc essentiel de rassurer tous les acteurs de l’écosystème touristique, et c’est pourquoi l’ONMT adresse un communiqué aux tour-opérateurs, aux compagnies aériennes et aux associations nationales de voyage.

Immédiatement après le séisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a réagi en créant une cellule de crise pour faire face à l’impact sur le secteur touristique, le principal pilier économique touché par cette catastrophe.

Suite au tremblement de terre survenu au Maroc vendredi dernier, l’ONMT a maintenu une communication constante avec le ministère de tutelle, la Confédération nationale du tourisme et l’ensemble des acteurs du tourisme marocain. L’objectif initial était de gérer la situation des touristes présents au Maroc et de gérer les arrivées en cours.

Dans un deuxième temps, l’ONMT a engagé des discussions avec l’ensemble de ses partenaires étrangers, qu’il s’agisse de tour-opérateurs, de compagnies aériennes ou d’associations nationales de voyage de tous les marchés émetteurs, dans le but de les rassurer sur la situation au Maroc et de garantir la continuité.

Dans ce communiqué aussi, il est souligné que les structures hôtelières, construites selon les normes parasismiques, n’ont pas été affectées. Les professionnels de ces établissements ont fait preuve de professionnalisme en répondant aux besoins de leurs clients pendant cette période. Les aéroports marocains fonctionnent normalement, et la plupart des vols à destination et en provenance du Maroc sont maintenus. De plus, de nombreuses compagnies aériennes ont assoupli leurs conditions de report ou de changement de billets, offrant ainsi une flexibilité aux voyageurs.

Les actions de l’ONMT ont commencé à porter leurs fruits, car la grande majorité des partenaires se sont engagés à maintenir toutes leurs opérations au Maroc.

Pour les Assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale, prévues du 9 au 15 octobre à Marrakech, le Maroc devra attendre demain lundi 18 Septembre, les responsables marocains ont pressé le FMI et la Banque mondiale de maintenir la réunion, qui rassemblerait de 10 000 à 15 000 personnes dans la ville.

De nombreux autres événements sont maintenus, notamment le Moussem d’Imilchil (21-23 septembre), le Salon du cheval d’El Jadida (16-22 octobre), le Festival Oasis de Ouarzazate (27-29 octobre), Tanger Fashion Week (4-8 octobre), Visa For Music (22-25 novembre) et le Festival international du film de Marrakech (24 novembre-2 décembre).

Parallèlement à ces efforts, l’ONMT a mis en place une flash news à destination des opérateurs marocains pour les tenir informés en temps réel de l’évolution de la situation dans les principaux marchés émetteurs.

Il convient de rappeler qu’une réunion de travail s’est tenue au siège du ministère du Tourisme à Rabat, sous la présidence de Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, en présence d’Adel El Fakir, directeur général de l’ONMT, ainsi que des professionnels du tourisme. L’objectif était de mettre en œuvre les directives royales visant à soutenir les populations touchées par le séisme et à faire face à ses conséquences sur le secteur touristique.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img