30.2 C
Casablanca
mercredi 24 juillet 2024

Takaful : 29 millions de DH de primes au S1-2023 (ACAPS)

À lire aussi

Au cours du premier semestre de l’année 2023, l’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS) a rapporté que le montant total des primes de l’activité Takaful a atteint 29 millions de dirhams.

Dans le détail, la catégorie Takaful famille, composée de l’assurance décès, de l’investissement Takaful et des contrats à capital variable, concentre près de 90% du volume, alors que l’assurance incendie et la couverture contre les conséquences d’événements catastrophiques pèsent respectivement 9,6% et 0,8%, précise l’ACAPS dans ses statistiques de la situation du secteur des assurances et de réassurance au S1-2023.

En termes de prestations et frais, les opérateurs Takaful ont engagé, pour le compte des fonds Takaful, 6,9 MDH, dont 6,1 MDH au titre de l’assurance Takaful famille, poursuit la même source, notant que pour les charges techniques d’exploitation, les fonds Takaful ont supporté 13,7 MDH, dont 3,9 MDH de commissions versées au titre de la présentation des opérations d’assurances Takaful.

S’agissant des engagements techniques, les opérateurs Takaful ont constitué, pour le compte des fonds Takaful, des provisions techniques brutes de 8,3 MDH contre 3,3 MDH à fin décembre 2022. Par ailleurs, l’Autorité fait savoir qu’en contrepartie de leur activité de gestion des fonds Takaful, les opérateurs Takaful ont perçu une rémunération de 8,6 MDH, dont 90% au titre de la gestion des opérations d’assurances Takaful famille.

Parallèlement, ils ont engagé des frais de gestion de l’ordre de 12,5 MDH pour couvrir entre autres des charges liées au démarrage de l’activité. Il en résulte un résultat technique déficitaire de 3,4 MDH. En comptabilisant le résultat non technique excédentaire de 1,2 MDH le déficit est ramené à 2,3 MDH. Et de relever que le fonds de réassurance Takaful, géré par le réassureur national à travers une fenêtre, a généré un volume des primes acceptées de 888.900 dirhams.

Parallèlement, il a engagé des charges de prestations et d’exploitation respectivement de 431.800 dirhams et de 93.100 dirhams. Pour leurs parts, les provisions techniques constituées se sont élevées à 696.300 dirhams contre 378.200 dirhams à fin 2022.

spot_img
- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi